Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 12 septembre 2019 au jeudi 31 octobre 2019

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Faites un voyage interstellaire avec SuperNova 4 - un musique qui va droit au coeur - à la Chapelle historique du Bon-Pasteur le samedi 21 septembre.

SuperNova 150x163.jpgVenez découvrir le monde de SuperNova 4 lors de leur concert à la Chapelle historique du Bon-Pasteur le samedi le 21 septembre (20h)! Jean Derome (sax alto/baryton/flûte), Félix Stüssi (piano), Normand Guilbeault (contrebasse), et Pierre Tanguay (batterie) vous présenteront leur bestiaire musical.

SuperNova 4
présentera un tout nouveau répertoire de compositions originales qui sont enracinées dans les traditions du jazz et du blues, mais en même temps grandes ouvertes vers le futur et le cosmos. Cette musique est à la fois intense et entraînante, douce et fragile, souvent drôle, quelquefois profondément triste, toujours fraîche et authentique.

De plus, SuperNova 4 profitera de ce concert pour réaliser un enregistrement en vue de la production d’un premier album. En optant pour une captation en direct, les quatre musiciens se transforment en funambules et jouent sans filet de sécurité. Cette façon de procéder est au parfait diapason avec la grande spontanéité musicale du groupe. La musique de SuperNova 4 va droit au cœur. Que vous soyez plus Bonobo ou plutôt Urubu, pour citer deux des titres du nouveau répertoire, vous ne sortirez pas indemne de cette aventure musicale !
 
Prix d’entrée : 20$ : régulier – 15$ : étudiants, aînés & artistes – 10$ : enfants / Réservations (les places sont limitées) : jazzix@videotron.ca

Pour un mise en oreille (et pour se rincer l’œil ), voici Tapir Racing Team et Stray Horn.

Concert et enregistrement d’un premier album 
Samedi, 21 septembre 2019, 20h
SuperNova 4 @ La Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est, Montréal

Jean Derome (sax alto & baryton & flûte)
Félix Stüssi (piano)
Normand Guilbeault (contrebasse)
Pierre Tanguay (batterie)

www.felixstussi.com


Quelques vidéos du 34e Festi Jazz international Rimouski : John Day de Christian McBride's New Jawn et Ose Shalom de Jacques Schwarz-Bart.

Christian McBride primeur.jpgLe contrebassiste Christian McBride présentait son plus récent projet, New Jawn (argot de Philadelphie), vendredi le 30 août au Festi Jazz avec la complicité de Josh Evans à la trompette, de Marc Strickland à la clarinette basse et au saxophone et de Nasheet Waits à la batterie.

Pour voir la pièce John Day, c'est ici

Le saxophoniste d'origine guadeloupienne Jacques Schwarz-Bart de son côté présentait la musique de Hazzan samedi le 31 août, un projet ancré dans la tradition juive dans un language jazz ludique, avec les musiciens montréalais Jean-Michel Pilc au piano, Rémi-Jean LeBlanc à la basse et Martin Auguste à la batterie.

Pour voir la pièce Ose Shalom, c'est ici

Le 34e Festi Jazz international Rimouski avait lieu du 28 août au 1e sept.


Des mots avec le pianiste Jean-Michel Pilc, en concert solo samedi le 14 septembre à Sutton Jazz.

jean-michel_pilc_150X150.jpgLe parcours de l'excellent pianiste Jean-Michel Pilc, l'a amené à NY en 1995 (il est maintenant citoyen américain), passage intéressant pour tout musicien de jazz, et ça se poursuit à Montréal depuis 2015. L'École de musique Schulich de McGill l'a accueilli comme prof associé, où il y enseigne le jazz, le piano et l'improvisation. On l'entendra à Sutton Jazz, en concert solo, ce samedi 14 septembre à la Salle Alec et Gérard Pelletier de Sutton.
------------------------------------------------------------
CT -  Qu'est ce qui t'a motivé à quitter cette mecque de musique et de jazz qu'est NY pour t'établir à Montréal en 2015 ?

JMP - « L'École de musique Schulich de McGill m'a fait "an offer I couldn't refuse." De plus, après 20 ans passées à NY, je ressentais le besoin de vivre d'autres expériences. Il n'y a pas que NY dans la vie, même dans celle d'un musicien de jazz. De toute manière je ne suis pas parti très loin, et j'aime beaucoup Montreal, son ambiance, son rythme...»

CT - Tu va te produire en concert solo à Sutton Jazz, on peut s'attendre à quoi ?

JMP - « Je ne m'attends à rien en musique, jamais. C'est dangereux les attentes, je me livrerai à la musique et elle fera de moi ce qu'elle voudra, pour paraphraser Picasso

CT - Que dire à un public frileux à assister à un concert solo de piano ?

JMP - « La salle est chauffée et le pianiste incandescent. »

CT - Pourquoi l'enseignement est-il si important pour toi ?

JMP - « Pour moi, enseigner, c'est apprendre. J'apprends énormément au contact de mes élèves, je joue beaucoup, pour eux, avec eux. Une bonne leçon est une  leçon ou le professeur apprend autant que l'élève. »

CT -  Dans une simple phrase, comment résumerais-tu ton message d'improvisation ?

JMP - « Raconter une histoire, par le feeling, l'émotion, et l'amour de la musique. »

CT - Comment décrirait-tu ton style musical à nos lecteurs ?

JMP - « Joker. Par définition je ne peux pas décrire ce que je fais. Sinon je ne pourrais plus le faire. »

CT - Quelle musique écoutes-tu dans la vie de tous les jours ?

JMP - « Beaucoup de classique. Bach, Beethoven, Schubert, Chopin, Ravel...Mes goûts ne sont pas très originaux.  Et tous les romantiques. Je suis un grand romantique. »

CT - Si tu avait le choix de jouer avec n'importe quel artiste, vivant ou décédé, ça serait qui ? 

JMP - « Art Tatum. Rien que pour me rappeler qu'il y a encore des progrès à faire. »
------------------------------------------------------------
Entrevue : Claude Thibault
------------------------------------------------------------
Jean-Michel Pilc solo
Samedi le 14 septembre 20h
Salle Alec et Gérard Pelletier (Sutton)
Sutton Jazz


Sutton Jazz - du 13 septembre au 6 octobre - démarre ce weekend avec Jean-Michel Pilc, Honeysuckle Sisters, Jason Rosenblatt Trio, le Cajun Feast et Homebrew Dixieland Band, Mario Allard Quintet, Dawn Tyler Watson, et plus.

Jean-Michel Pilc - Parallel.jpgLe 18ième Sutton Jazz, du 13 septembre au 6 octobre, c'est quatre fins de semaine de jazz incluant 6 événements payants et 26 événements gratuits à Sutton.

Ça commence avec les Honeysuckle Sisters en concert d'ouverture du festival vendredi le 13 septembre. Elles présentent avec un charme incontestable des compositions originales et des interprétations contemporaines de l’ère dorée du swing; des arrangements vocaux serrés et précis dans le style Andrew Sisters.

Samedi le 14 septembre, c'est le pianiste de renommée internationale Jean-Michel Pilc, ayant bâti sa réputation au cours de 20 ans à NY et au fil de ses nombreuses tournées autour du globe. Jean-Michel Pilc réside à Montréal depuis 2015 et enseigne le jazz et l’improvisation à l’Université McGill et vient de sortir son 4ième album en solo, Parallel. Improvisateur sans frontières, ses prestations sont toujours intenses, imprévisibles et de haute volée.
 
Saturday le 21 septembre c'est le Jason Rosenblatt Trio avec Tevet Sela au sax, Jason Rosenblatt au piano et Thierry Arsenault à la batterie. Ils présenteront Mizmor, une collection exaltante et ardente de musique originale inspirée des anciennes cantillations du vieux Maroc, des mélodies édifiantes klezmer de l’Europe de l’Est et des glorieuses improvisations modales de John Coltrane.

Samedi le 28 septembre, c'est le Cajun Feast avec le Homebrew Dixieland Band. Stanley Lake (trompette/voix), Sylvie Goupil (clarinette), Dave Reilly (trombone), Claude Prud'homme (guitare), Simon Estérez (basse) et Jean Lavigne (percussions) nous offrent la musique festive et intemporelle de la Nouvelle-Orléans qui vous feront voyager, sourire et taper du pied.

La dernière fin de semaine de Sutton Jazz présente le Mario Allard Quintette vendredi le 4 octobre. Concert de l'année jazz qui s'est mérité un Opus en 2019, le saxophoniste Mario Allard lancait Diaporama, son 2ième album, à L'OFF Jazz l'automne dernier. Ses compositions dynamiques et mélodiques sont inspirées d'épisodes de vie, d'ambiances, et de personnages.

Samedi le 5 octobre, en concert de clotûre du festival, c'est la superbe chanteuse jazz/blues Dawn Tyler Watson. Au cours des deux dernières décennies, la chanteuse-actrice-auteure compositrice Dawn Tyler Watson s’est taillé une place au sein de l’élite du blues canadien. Elle est aujourd’hui une artiste accomplie et sa présence dynamique sur scène lui a valu une renommée nationale et internationale.

Pour en savoir plus : suttonjazz.com


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Carl Mayotte - Fantosme

Oh que voilà une belle plongée dans le temps, avec un émule d’Alain Caron et de toute la période fusion des années 70. Ne connaissant pas le bassiste Carl Mayotte, c’est avec le sourire aux lèvres que j’écoute cette nouveauté, avec des musiciens de très haut calibre qui donnent un sacré bon show. Coproduit par le guitariste émérite Michel Cusson, la sonorité qui émane de Fantosme me rappelle les belles années d'Uzeb évidemment, mais aussi Chick Corea et Weather Report. À bien y penser, nous trouvons aussi des emprunts à la période Stax.

Pour connaitre la bonne recette, prenez des cuivres et des souffleurs qui en ont dedans : les saxophonistes Jean-Pierre Zanella, Damien Jade-Cyr, Patrice Luneau, le trompettiste Rémi Cormier, le tromboniste Emmanuel Richard-Bordon, un percussionniste dont la réputation n’est plus à faire, Luc Boivin, un claviériste qui connait l’essence du Moog ; Francis Grégoire, la chanteuse Raymonde Gagnier, le guitariste Gabriel Cyr, le batteur Stéphane Chamberland et un bassiste, Carl Mayotte, maitre des lieux. Avec cet alliage qui réunit donc les meilleurs corsaires des modes fusion, nous sommes en présence d’un disque au «  potentiel inflammable  ». Foisonnant de rythmes, évitant les répétitions, Carl Mayotte et ses complices brillent par leurs improvisations soutenues. Par une judicieuse alchimie qui donne autant « la parole » aux instruments acoustiques qu’aux technologies pas si nouvelles que cela, les dix plages qui nous sont offertes, et ce sont des compositions personelles (sauf Crépuscule de Gabriel Cyr et Marise avec Janek Gwizdala), rendent le chroniqueur très heureux et espèrons-le, feront de même pour vous!

Le Fantosme (partie 1 - Le Poltergeist / partie 2 - Le Polisson) / Grand Prix / O Commodoro / Crépuscule / Haynarket Square /
Smoky Chicks / La Cavalerie s'envole / Marise / Mirroir Hélicoïdal / Spiritus


Pour voir une vidéo en direct du studio de Grand Prix, c'est ici

https://carlmayotte.com

Lancements de Fantosme : jeudi le 26 septembre au District St-Joseph de Québec et vendredi le 27 septembre au Dièse Onze.
(Carl Mayotte, Damien Jade-Cyr, Gabriel Cyr, Francis Grégoire, Stéphane Chamberland et Saud)

Jeudi le 26 septembre 20h
District St-Joseph
240 St-Joseph E, QC
418-717-0240

Pour l'événement sur Facebook, c'est ici

Vendredi le 27 septembre 18h30
Dièse Onze
4115A St-Denis, Mtl
514-223-3543

Pour l'événement sur Facebook, c'est ici
================================
Christophe Rodriguez (rod.chris@hotmail.com)


TVJAZZ  30 août 2019
Christian McBride's New Jawn - John Day - Festi Jazz international Rimouski, le 30 août 2019


Le guitariste Julian Lage présente Love Hurts (de Roy Orbison a Ornette Coleman) en trio à l’Astral dimanche le 15 septembre.

Julian Lage Trio 150x152.jpgAncré dans le blues, structuré par le classique et jazz avant tout, l’univers du guitariste Julian Lage, très suggestif et participatif, est à la fois invitant et profond. Facile d’approche, il n’en révèle pas moins sa complexité au fil des pièces et des spectacles. Le dernier album qu’il a sorti avec son trio, Love Hurts, en est un parfait exemple. Si la chimie avec Jorge Roeder (contrebasse) et David King (batterie) est délicieuse, c’est parce qu’au delà des compositions subtiles et recherchées, la communication est fluide, immédiate. Du mélancolique Crying (Roy Orbison) qui révèle un astucieux mélodiste, jusqu’aux rythmes endiablés de Tomorrow is the Question (Ornette Coleman), cet album sorti en février dernier est un voyage à ne pas manquer.

Pour notre plus grand bonheur, le trio mené par le jeune californien adepte des guitares Collings sera de passage à l’Astral dimanche prochain. Ce sera l’occasion de le découvrir dans une disposition qui donne à sa musique tout son sens : la scène! Par ailleurs, Julian Lage mène plusieurs projets de front, deux duos de guitare, respectivement avec Nels Cline et Chris Eldridge, mais aussi un projet solo. À seulement 31 ans, c’est un guitariste à surveiller de près, et nous le reverrons sans doute bientôt dans le  cadre de l’attraction majeure du jazz montréalais…

En attendant, il ne reste plus qu’à vous rendre à L'Astral pour vous laisser bercer par une musique à la fois familière et déroutante.

Il jouera également en solo le dimanche 15 septembre @ 13h30 au Festival Sonore (UQAM).

Bon concert(s)!

Julian Lage Trio - Love Hurts

Dimanche le 15 septembre 20h
L'Astral
305 Sainte-Catherine O   
514-871-1881
--------------------
Benjamin Goron : benjamingoron@gmail.com
Facebook / twitter


Miles Smiles de l'Orchestre national de jazz de Montréal, dir. Jean-Nicolas Trottier, samedi le 14 septembre à l'Astral.

ONJM - Miles Smiles 150x250.jpgSous la direction de Jean-Nicolas Trottier, qui signe aussi les arrangements, ce concert rend hommage à Miles Davis (1926-1991), Wayne Shorter, Herbie Hancock, Ron Carter et Tony Williams. L’Orchestre national de jazz de Montréal salue les moments sublimes que ces virtuoses ont créés de 1965 à 1968 (Miles Smiles) et en actualise la magie. Alors à la tête d’un quintet tonifié par la batterie du jeune Williams, Davis s’abstrait peu à peu des formats établis pour façonner une musique sans filet. Fort de son écoute comme de sa dextérité, le groupe atteint des sommets d’invention subtile.

En première partie, Jean-Nicolas Trottier et un tentette de membres de l'ONJM livreront quelques-unes des pièces dynamiques qu’il a publiées en 2014 sous le titre Blue Lines.

Chef d’orchestre : Jean-Nicolas Trottier. Saxophones : Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais, André Leroux, Frank Lozano, Alexandre Côté / Trompettes : Jocelyn Couture, Aron Doyle, David Carbonneau, Bill Mahar / Trombones : David Grott, Taylor Donaldson, David Martin, Bob Ellis / Piano : Charles Trudel / Guitare : Nic Ferron / Contrebasse : Rémi-Jean-Leblanc / Batterie : Kevin Warren.

Pour l'événement sur FB, c'est ici / Pour les billets, c'est ici

http://www.onjm.ca

L’Orchestre national de jazz de Montréal - Miles Smiles
Samedi le 14 septembre 20h
L'Astral - 305 Sainte-Catherine O - 514-871-1881


TVJAZZ  31 août 2019
Jacques Schwarz-Bart - Ose Shalom - Festi Jazz international Rimouski, le 30 août 2019


Facebook Twitter Youtube