Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 11 juillet 2019 au mercredi 31 juillet 2019

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Perfectionnez votre musique avec une foule musiciens au JazzWorks Adult Jazz Camp et le Composers' Symposium (12-18 août) sur le magnifique Lac MacDonald.

Jazzworks teachers 150x247.jpgComposers' Symposium / Practice Retreat, lundi le 12 août au jeudi le 15 août.

Ça démarre avec le Composers' Symposium. Perfectionnez votre écriture et vos arrangements ou prenez du temps pour répéter seul et participer à des jams sessions impromptus dans une environnement idyllique au bord d'un lac. Affinez vos pièces originales en tête-à-tête avec de grands compositeurs internationaux : le pianiste Jean-Michel Pilc, le saxophoniste Kirk MacDonald, l'auteur-compositeur-interprête Sienna Dahlen, et le bassiste et Directeur de Camp Musical, Adrian Vedady.

JazzWorks Adult Jazz Camp, jeudi le 15 août au dimanche le 18 août.

Et ça continue avec le JazzWorks Adult Jazz Camp. Améliorez votre théorie jazz et votre jeu avec des artistes de jazz créatifs hors du commun, canadiens et internationaux, sur le magnifique Grand Lac MacDonald dans les Laurentides (moins d'une heure de Montréal). C'est une expérience d'apprentissage intensive pour les musiciens de tous les niveaux dans un environnement de soutien et de détente.

Plongez dans l'improvisation, l'histoire du jazz, la composition et les arrangements, les répétitions de combos et les classes de maîtres, couronnés par d'excitants jam sessions et concerts chaque soir mettant en vedette les participants du Camp et la Faculté de professionels du jazz de calibre mondial du JazzWorks. (Payez en dollars canadiens - c'est une aubaine!)

Les frais de participation débutent a $735 CAD ($555 USD) incluant les frais d'enseignement, l'hébergement et les repas.

The JazzWorks Vocal Intensive Program est probablement où mon rêve de devenir une chanteuse de jazz a pris leur envol.”
— KellyLee Evans, vocaliste

Jazz Camp est toujours très enrichissant et parviens toujours à m'inspirer à travailler plus fort — Lance Schwerdfager, bassist

C'est le point culminant de toute mon année! C'est le moment de me concentrer sur la musique que j'aime avec des gens qui l'aime autant que moi. Après 10 ans, le plaisir y est toujours.” — Leslie Toope, vocaliste

Voici un aperçu : https://youtu.be/sQsedRbmccg


La Faculté internationale d'invités inclut Dezron Douglas (basse), Holli Ross (voix) et Itamar Borochov (trompette).

Faculté:

Adrian Vedady — basse, composition, Directeur Musical
Holli Ross — voix
Sienna Dahlen — voix, composition
Kirk MacDonald — saxophone, composition
Al McLean — saxophone
Itamar Borochov — trompette
Roddy Ellias — guitare
Lorne Lofsky — guitare
Jean-Michel Pilc — piano, composition
Kate Wyatt — piano
Dezron Douglas — basse
Nick Fraser — batterie
André White — batterie
Garry Elliott — accompagnateur de voix (guitare)
Steve Boudreau — accompagnateur de voix (piano)

Détails :

Composers' Symposium : lundi le 12 août au jeudi le 15 août /// JazzWorks Adult Jazz Camp : jeudi le 15 août au dimanche le 18 août - Centre Musical CAMMAC (Harrington, QC)

Pour en savoir plus et l'inscription :

Téléphone : 613-220-3819 / courriel : jazz@jazzworkscanada.com

Pour en savoir plus : http://www.jazzworkscanada.com


Benjamin Deschamps Trio, Samuel Blais Trio, Sam Kirmayer Organ Trio, Jean-François Groulx Trio et Gentiane MG Trio @ la Série Jazz Extra Promutuel Assurance Boréale au 12e Festi Jazz Mont-Tremblant, du mercredi 31 juillet au dimanche 4 août.

Festi Jazz noir 150x150.jpgAu 12e Festi Jazz Mont-Tremblant, alors que le soleil fera lentement place aux étoiles, la série Jazz Extra Promutuel Assurance Boréale présentée sur la Grande Scène vous éblouira par la qualité des artistes.

Cette nouvelle série qui aura lieu chaque soir à 19h démarre avec le trio du saxophoniste Benjamin Deschamps qui inclut le bassiste Sébastien Pellerin et le batteur Al Bourgeois mercredi le 31 juillet qui présenteront ses plus récentes compositions.  Jeudi le 1e août c'est le trio du prolifique saxophoniste alto et baryton Samuel Blais avec le bassiste Alex Bellegarde et le batteur Al Bourgeois qui revient sur scène. Vendredi le 2 août c'est le très swingant Sam Kirmayer Organ Trio avec Sam Kirmayer à la guitare, Martin K. Petersen à l'orgue et Valérie Lacombe à la batterie. Le guitariste - une des étoiles montantes de la guitare jazz au Canada - viendra présenter son plus récent album,  High And Low.

Le pianiste Jean-François Groulx et son trio poursuivent samedi le 3 août avec Jean-Bertrand Carbou à la contrebasse (Belle et Bum) et Paul Brochu (ex-Uzeb) à la batterie nous offrent des pièces de son album Spirale. Pour la dernière soirée du Festi Jazz la série Jazz Extra Promutuel Assurance Boréale présente la Révélation Radio-Canada Jazz 2018-2019, la pianiste Gentiane MG et son trio. Elle présentera son album Eternal Cycle avec Levi Dover à la contrebasse et Louis-Vincent Hamel à la batterie.

La Série Jazz Extra Promutuel Assurance Boréale est présentée du mercredi 31 juillet au dimanche 4 août à 19h sur la Grande Scène.

Le Festi Jazz Mont-Tremblant c'est 54 concerts gratuits et 160 artistes qui seront présentés sur trois scènes extérieures, plusieurs séries et dans sept établissements. Le site du Festi Jazz est installé sur le terrain du Presbytère de l'Église de Saint-Jovite.

Près de 20, 000 festivaliers du Québec et des autres provinces sont attendus au Festi Jazz Mont-Tremblant.  Ce rendez-vous annuel de la musique jazz est devenu un événement incontournable pour les amateurs, les néophytes et les musiciens de jazz.

Pour en savoir plus sur toute la programmation et les autres séries du Festi Jazz Mont-Tremblant qui a lieu du mercredi 31 juillet au dimanche 4 août : jazztremblant.com


Entrevue vidéo (et texte) avec le phénomène brésilien de la guitare sept cordes Yamandú Costa qui nous parle des divers styles qu'il joue, ses influences, nous explique la guitare sept cordes et un peu d'histoire de cet instrument, ce qu'il aime le plus et le moins de la musique, un autre instrument qu'il aimerait jouer, un rencontre WOW et plus.

Yamandu Costa 150x150.jpgCT - Parlons de votre musique et des divers styles : le choro, le tango, le milonga, le chamamé...

Yamandú Costa - Je viens du Sud du Brésil, une région à la frontière de deux pays, l'Argentine et la Paraguay et là-bas pour nous c'est très naturel jouer la musique folklorique de cette région. Je viens d'une environnement totalement musical, mon père et ma mère chantent ensemble et avec la famille. Pour moi la musique c'est pas une profession, c'est une manière de vivre.

CT - Vos influences à la guitare c'est c'est Lúcio Yanel à la six cordes et Rafael Rabello à la sept cordes...

Yamandú Costa - Lúcio Yanel joue la guitare six cordes, c'est un argentin qui arrivé au Brésil il y longtemps et qui connaissait mon père. Pour moi c'est une grande influence dans sa manière de jouer, une style folklorique comme le chamamé, le tango aussi, la musique urbaine de Buenos Aires, donc une grande inspiration. Pour la sept cordes, c'est Raphael Rabello, décédé en 1995 qui a transformé cet instrument d'accompagnement en instrument de soliste et qui devenait pour la première fois le choix des solistes du Brésil, ce qui a beaucoup changé toute l'histoire de la guitare brésilienne. L'histoire de cette guitare est très intéressante car elle viens de la Russie et la République Tchèque et a été jouée par les gitans russes qui sont venus au Brésil. Les musiciens populaires de choro découvrent cette guitare et en jouent dans la rue et de façon informelle, c'est une espèce de révolution de la musique brésilienne.

CT - Et parlez-nous de cette septième corde...(dans l'entrevue vidéo il nous réponds avec une démonstration sur guitare)

Yamandú Costa - Au Brésil c'est un Do ce qui est idéal pour faire les accords et les phrasés. C'était originalement un instrument de contrepointe pour faire le passage harmonique pour les solistes qui pouvaient être la mandoline, la flute ou d'autres instruments. Raphael Rabello a ensuite développé cette manière différente de jouer cette guitare.

CT - Est-ce que vous jouez vous toujours de la guitare six cordes...

Yamandú Costa - Non car je commence à composer pour la sept cordes, en l'accordant de différente façons, en Ré majeur avec le septième en La, ça dépends des compositions qu'elle soient un chamamé ou un choro.

CT - Ce que vous aimez le plus et le moins de la musique ?

Yamandú Costa - Ce que je préfère dans la musique c'est la vérité, la passion, cette manière de se connecter, c'est un privilège total. Ce que j'aime le moins c'est la prétention, c'est très dangeureux.

CT - C'est quoi la première pièce de musique qui vous a allumé ?

Yamandú Costa - Un choro de Dominguinhos, Odeon (Ernesto de Nazareth).

CT - Tu as joué avec une foule de grands musiciens...parles-nous de quelques moments WOW ?

Yamandú Costa - Avec Baden-Powell quand j'avais 15 ans j'ai joué à Porto Alegre, la capitale de mon État. Un autre serait Dominguinhos, un accordéoniste de Nord-Est du Brésil, une légende, un grand compositeur, j'ai enregistré quelques albums avec lui...ah oui Richard Galliano, l'accordéoniste français...et beaucoup d'autres...

CT - Quel autre instrument aimerais-tu jouer ?

Yamandú Costa - J'aime beaucoup l'accordéon, pour moi c'est le poumon de la musique avec une grande possibilité de sonorités, une longévité de la note, la manière de faire les accords, c'est le plus bel instrument au monde. Je joue un tout petit peu, seulement pour moi...
--------------------------------------------------------------------
Le guitariste sept cordes Yamandú Costa était en concert avec le guitariste basse Gutto Wirtti et le bandonéoniste Richard Scofano au Monument-National samedi le 6 juillet dans le cadre du 40e Festival International de Jazz de Montréal.

Pour voir la version vidéo de cette entrevue avec plusieurs extraits musicaux du Monument-National, c'est ici

Pour voir la vidéo d'une pièce en duo avec le guitariste basse Gutto Wirtti au Monument-National, c'est ici
--------------------------------------------------------------------
Entrevue : Claude Thibault


L'Orchestre national de jazz de Montréal retourne au Festival de Lanaudière pour un septième été consécutif dans un concert dédié à la musique des grands Count Basie et Michel Legrand, samedi le 20 juillet.

Festival de Lanaudiere animation logos Festival ONJM.gifSamedi le 20 juillet à l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay L'Orchestre national de jazz de Montréal rendra un hommage à William « Count » Basie, figure de proue du jazz  au XXe siècle, en plus de faire un clin d’œil à Michel Legrand, disparu cette année, sous la direction de Ron Di Lauro avec la complicité de la chanteuse Sonia Johnson et de ses 18 musiciens.  

Le Festival de Lanaudière ajoute une touche de jazz à son festival de musique classique. Pour les mélomanes de jazz, c’est un moment rêvé pour savourer cette musique dans un environnement champêtre en plein air.

Originaire de Red Bank au New Jersey, William Basie commence à jouer du piano sur les genoux de sa mère. Tout jeune, il assiste aux spectacles du Palace Theatre puis, adolescent, accompagne au piano les films muets des cinémas. Établi à New York en 1924, il rencontre des pianistes tels James Price Johnson et Willie « the Lion » Smith, ainsi que le fascinant Fats Waller, dont l’influence le marquera. Après quelques tournées avec les chanteuses Kattie Crippen et Gonzelle White, il se joint aux Blue Devils à Kansas City. Ensuite recruté par Bennie Moten pour son orchestre, il écrit des arrangements et le remplace au piano. Il adopte alors le surnom de « Count » pour associer son nom à l’aristocratie jazz de l’époque, « Baron » Lee, « Duke » Ellington et « King » Oliver. En 1937, il grave pour Decca des titres qui feront sa renommée, notamment le Honeysuckle Rose de Fats Waller, Roseland Shuffle et Swingin at the Daisy Chain. Il accompagne bientôt Billie Holyday et sa réputation grandit internationalement, malgré une pause forcée pendant la guerre. Au cours des années suivantes, Basie va de succès en succès, obtient le premier Grammy attribué à un Afro-Américain, toujours à la tête de l’orchestre qui lui survivra et passera comme lui à la postérité.

Double lauréat de prix Opus du Conseil québécois de la musique, Album et Concert de l’année - Jazz, l’ONJM regroupe la crème des musiciens de jazz de Montréal. Il est dirigé cette fois par le trompettiste Ron Di Lauro, interprète et chef d’orchestre au parcours scintillant. Le programme du concert offre notamment des pièces d’anthologie comme April in Paris, All of Me et Sweet Georgia Brown, des perles telles Blues for Alfy et In a Mellow Tone, ainsi que des titres joués plus rarement, le tout animé par le swing irrésistible de Count Basie.
irrésistible de Count Basie.

Chef d’orchestre : Ron Di Lauro

Chanteuse invitée : Sonia Johnson

Saxophones : Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais, Alexandre Côté, David Bellemare, Roberto Murray
Trompettes : Jocelyn Couture, Aron Doyle, David Carbonneau, Bill Mahar
Trombones : Dave Grott, Jean-Nicolas Trottier, David Martin, Taylor Donaldson, Bob Ellis
Pianiste : Marianne Trudel
Vibraphoniste : Jean Vanasse
Contrebassiste : Rémi-Jean LeBlanc
Batteur : Kevin Warren

Pour en savoir plus et la billeterie, lanaudiere.org

Pour leur page Facebook, c'est ici

Pour l'événement sur Facebook, c'est ici

Pour leur page YouTube, c'est ici

L'Orchestre national de jazz de Montréal - Hommage Count Basie et Michel Legrand - Samedi le 20 juillet 20h

Festival de Lanaudière / Amphithéâtre Fernand-Lindsay au 1655 Boulevard Base-de-Roc, Joliette - sur Google Maps


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Laura Anglade - I've Got Just About Everything

Ah, voilà du jazz délicieux d'une jeune chanteuse qui est originaire du sud de la France, mais élevée dans le Connecticut, puis établie à Montréal. La chanteuse Laura Anglade perpétue la tradition des grandes dames du jazz. Cultivant le raffinement dans l’interprétation, nous pouvons aisément rapprocher son style d’Helen Merrill, parfois Julie London avec un bien d’Anita O'Day quand vient le temps d’augmenter la pression. Cette nouveauté qui est un judicieux assemblage de standards presque immortels est un passe-partout. Que vous connaissiez le jazz ou non, un seul mot nous vient à l’esprit; séduction.

Dans un format très souple combiné au jeu aérien du saxophoniste Masashi Usui qui évoque indubitablement Stan Getz, notre jeune interprète qui ne cherche pas à « réinventer la roue », joue la carte de la passion et du lyrisme. Improvisant avec finesse et laissant assez souvent le champ libre à ses partenaires, elle revisite avec un infini bonheur Exactly Like You, Three Little Words ainsi que Beautiful Friendship, superbe pièce, qui montre de quel bois elle peut se chauffer, sur un tempo swing de bon gout. Une idée du jazz conçu avec cœur et un je ne sais quoi de séduisant. Allez, bonnes gens, vous ne serez pas déçus!

A Beautiful Friendship / Change Partners / Easy Way Out / Spring Can Really Hang You up the Most / Imagination /
I've Got Just About Everything / June's a Word / I'm Glad There Is You / Dearly Beloved / Exactly Like You / Three Little Words


Laura Anglade, voix
Masashi Usui, sax tenor et flûte
Sam Kirmayer, guitare
Jonathan Chapman, basse
Valérie Lacombe, batterie


Pour voir la vidéo de Social Call, c'est ici


Sa page Facebook, c'est ici

Pour en savoir plus, https://lauraanglade.bandzoogle.com

Christophe Rodriguez (rod.chris@hotmail.com)


TVJAZZ  1 juillet 2011
Jean-Michel Pilc François Moutin Ari Hoenig au FIJM 2011


Casuarina, reflet d’un Brésil en profonde mutation au Festival International Nuits d'Afrique, le mercredi 17 juillet.

Casuarina petite.jpgCette semaine, nous faisons un petit crochet par le Brésil, puisque le groupe carioca Casuarina est de passage à Montréal au Théâtre Fairmount dans le cadre du Festival International Nuits d’Afrique. C’est dans le quartier de Lapa, berceau d’un nouveau bouillonnement culturel à Rio, que le groupe s’est formé il y a une quinzaine d’années, tissant un mélange habile des musiques populaires et traditionnelles ambiantes, du rock au jazz en passant par la samba.

En les écoutant, on peut sentir comment la musique est à la fois une fête permanente et un geste d’une grande profondeur dans l’esprit de ces musiciens. Des petits bars de Rio aux grandes salles du monde entier, João Fernando (voix, mandoline, percussions) Rafael Freire (cavaquinho, voix et percussions), Daniel Montes (guitare sept cordes, voix et percussions) et Gabriel Azevedo (percussions et voix)  nous font savourer le vrai goût de la musique brésilienne, de ses traditions (Canto de Ossanha) à ses récents métissages (Trago No Meu Pandeiro). Ils viendront nous présenter leur dernier album, +100, dont la pochette révèle déjà les couleurs vives et vibrantes de la musique. Un groupe enraciné  dans la musique samba, les rythmes dansants qu’il convient de découvrir mercredi prochain!

Pour la vidéo de Canto de Ossanha, c'est ici

Pour la vidéo de Trago No Meu Pandeiro, c'est ici

Leur page Facebook, c'est ici

Pour en savoir plus, festivalnuitsdafrique.com

Casuarina : João Fernando (voix, mandoline, percussions) - Rafael Freire (cavaquinho, voix et percussions) - Daniel Montes (guitare à sept cordes, voix et percussions) - Gabriel Azevedo (percussions et voix).

Mercredi le 17 juillet 20h
Festival International Nuits d'Afrique au Théâtre Fairmount
5240, ave. du Parc
514-499-9239
info@festivalnuitsdafrique.com
--------------------
Benjamin Goron : benjamingoron@gmail.com
Facebook / twitter


TVJAZZ  20 mars 2014
Benjamin Deschamps Quartet - les yeux fermés - Le Bleury - Bar à Vinyle, le 20 mars, 2014


TVJAZZ  14 août 2015
Kirk MacDonald Quartet + Harold Mabern - Impressions - Resonance, le 14 août 2015


TVJAZZ  2 octobre 2015
Marc Copland Adrian Vedady - My Foolish Heart - L'OFF Jazz au Lion d'Or, le 2 oct 2015


TVJAZZ  7 octobre 2017
Gentiane MG Trio - In Another Life - L'OFF Jazz, le 7 oct 2017


TVJAZZ  6 juillet 2019
Yamandú Costa Guto Wirtti - FIJM, le 6 juillet 2019


TVJAZZ  6 juillet 2019
Yamandú Costa - entrevue et extraits - FIJM, le 6 juillet 2019


Facebook Twitter Youtube