Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 23 octobre 2014 au samedi 29 novembre 2014

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Vous aimeriez soumettre votre CD à notre chroniqueur Christophe Rodriguez ?

Pour soumettre un CD jazz à Christophe Rodriguez, s.v.p. acheminez deux copies de votre CD ainsi qu'un dossier de presse à :

sortiesJAZZnights.com
3839, rue Berri
Montréal, QC
H2L 4H2

Nous ne pouvons vous garantir que votre CD sera écouté et commenté pour des raisons éditoriales et de temps
Étant donné que sortiesJAZZnights.com est consacré au millieu du jazz du Québec, nous nous concentrons sur les CD jazz d'artistes du Québec ou qui sont présents sur la scène du jazz au Québec sans toutefois exclure les artistes internationaux.


Les commentaires de Christophe Rodriguez sont indépendants de la rédaction et n'ont pas de lien avec les activités commerciales entre l'artiste et sortiesJAZZnights.com.

Pour communiquer directement avec Christophe : Christophe Rodriguez

Pour en savoir plus, contactez :

Claude Thibault
Éditeur - développement des affaires
sortiesJAZZnights.com
claude.thibault@sortiesjazznights.com
514-815-6104



 Sonia Johnson - Le cœur à l’endroit

16 octobre 2014

Prix Juno en 2012 pour Le carré de nos amours, la chanteuse/compositrice Sonia Johnson récidive pour notre plus grand plaisir avec Le cœur à l’endroit. Plus que consistant et dépassant les cadres du jazz, cette nouveauté s’inscrit dans une double tradition, soit celle de la note bleue qui flirte avec la chanson à texte solide, et celle qui s’écoute la tête reposée tout en s’appuyant sur une rythmique soudée : Marianne Trudel, piano, Rémi-Jean LeBlanc, basse/contrebasse, Jim Doxas à la batterie et des amis venus se joindre à la fête comme André Leroux, Jonathan Stewart, etc.

À tout ce beau monde rajoutons l’importance des textes et collaborateurs : Combien d’automnes (Marianne Trudel), Si j’avais (Sonia Johnson, Nathalie Baroud), Rue Liverpool (Stanley Péan /Anthony Rosankovic), Je rêve (Claude André/Mario Peluso) et bien entendu, la voix de la principale intéressée : Sonia Johnson, douce, captivante et sensible. Un grand disque tissé serré.

Pour voir un extrait de Elle Court, cliquez ici

Pour voir Toi, mon amour, le 9 oct dans le cadre de L'OFF Jazz, cliquez ici

www.soniajohnson.com

(photo : Pascale Therien)


Concerts à venir...
Maison de la culture Francis-Brisson
de Shawinigan
Jeudi, le 30 octobre
Festival international de jazz de Québec
Samedi, le 1e novembre

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


 Jacques Kuba Séguin ODD Lot - L’élévation du point de chute

2 octobre 2014

Il est difficile ou alors il fait être d’une mauvaise foi crasse pour ne pas aimer le travail du trompettiste et compositeur Jacques Kuba Séguin. Lors du dernier FIJM, que de moments de grâce et d’intériorité avec son Litania Project plus une section de cordes, véritable voyage qui avait des allures de jazz, mais aussi de musique du monde, tout comme cette nouveauté, hautement inflammable. Au titre poétique qui fit étrangement penser à Albert Camus, avouons que « l’animal » a de la suite dans les idées avec ses comparses, les musiciens Jean-Pierre Zanella et André Leroux, saxophones, Jonathan Cayer, piano, Frédéric Alarie, contrebasse et Kevin Warren à la batterie.

L’essence du jazz où se mêlent les volutes du tandem Hubbard/Brown (jeu du trompettiste), mais aussi jazz funk, jazz  tandem avec le parolier et animateur Stanley Péan, quelques brassées de blues, etc.. Du beau et même du très beau !

Jacques Kuba Séguin, trompette et compositions
Jean-Pierre Zanella, sax
André Leroux, sax
Jonathan Cayer, claviers
Frédéric Alarie, basse
Kevin Warren, batterie
Stanley Péan, textes

jacqueskubaseguin.com

Concerts-lancement
Festival international de jazz de Québec - vendredi 24 octobre
L'Astral - Jazz à l'année - samedi 25 octobre

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


 Jean-Nicolas Trottier 10tet - Blue Lines

18 septembre 2014

Une semaine avant la rentrée de L’orchestre national de jazz de Montréal le 12 septembre - avec Jean-Nicolas Trottier en tant que chef d'orchestre invité - il nous faisait découvrir sa « première grande œuvre » : Blue Lines, au Résonance le 5 septembre, 2014.

Comme toujours et c’est de mode, huit compositions originales avec 10 musiciens qui swinguent d’aplomb, soutenues par une écriture ferme, dense ou l’aspect moderne trouve tout son sens, sans ce que ce soit du free jazz.

Une machine bien huilée, des interprètes de calibre et beaucoup d’octane pour reprendre une expression chère aux courses automobiles. Des morceaux qui se démarquent : Mes Deux Femmes, Influenza Suite Part 1, Influenza Suite Part 2 et bien évidemment Blue Lines.

Christian Morissette, trpt, flg
Davd Carbonneau, trpt, flg
Jean-Nicolas Trottier, tbn
Samuel Blais, sax alto, clrnt
Annie Dominique, sax ten, flt, clrnt
Jean-François Ouellet, sax baryton, flt
Carlos Jiménez, guitare
Jonathan Cayer, piano
Sébasten Pellerin, basse
Kevin Warren, batterie

De la belle ouvrage!


http://jntrottier.bandcamp.com/


Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


 Anne Bisson - Tales From The Treetops

4 septembre 2014

Avec Tales From The Treetops, la chanteuse, pianiste, compositrice et vedette de la télé Anne Bisson continue sur sa lancée, dans une autre vie. Pour être au courant des choses, cette nouveauté se trouve en format 33 tours, le bon vieux vinyle format 180 grammes bien pesés, ainsi que sur disque compact et iTunes évidemment. Du jazz, vous dites oui, mais plus que cela puisque toutes les compositions sont originales (donc aucun standard), avec deux solides accompagnateurs : Paul Brochu à la batterie et Normand Guilbeault à la contrebasse et deux invités : la soprano Suzie Leblanc et le contrebassiste Frédéric Alarie.

Pour être juste, il faudrait plutôt nommer cette nouveauté disque d’ambiance (rien de péjoratif) à géométrie variable où la poésie tient une grande place comme la nature et l’environnement avec des mythes et des princes. Du beau et bon travail soutenu avec un supplément d’âme.


www.annebisson.com


Christophe Rodriguez


 5 for Trio - Witness & Reactions

21 août 2014

Il y a du beau monde sur ce disque composite de 5 For Trio qui évoque certaines aventures du guitariste Pat Metheny, mais avec un « gros plus ».

De la pochette d’abord, au style légèrement vieillot, jusqu’au trio composé de Sylvain St-Onge (guitare/voix), Mathieu Rancourt (basse électrique) et Jean-François Gingras (batterie/percussions/voix), et leur 5 accolytes, des musiciens, pour votre chroniqueur, inconnu au bataillon. Du jazz aérien oscillant entre le « léger » et l’abrasif, des influences hispaniques, de la contrebasse à l’archet, imbriquée dans un courant moderniste, bref, du beau travail qui demande une écoute attentive.

Pour tous les amateurs de notes bleus et autres, bien entendu.

5fortrio.com

Christophe Rodriguez


 Parc-X Trio - PXT Live In NYC

7 août 2014

Un jeune trio qui depuis a fait beaucoup de chemin. D’un jazz acoustique relativement standard, ce trio fort inventif est passé à un jazz de très haute tenue avec inclusion du Fender Rhodes et petits effets sonores qui donnent une autre touche au « fer de lance » d’une note bleue purement montréalaise, et facilement exportable.

Dans le PXT Live In NYC, sans applaudissements (dommage), Gabriel Vinuela-Pelletier, Fender Rhodes, Alex Lefaivre, contrebasse et Alain Bourgeois à la batterie explore donc les méandres d’un jazz moderne, musclé qui s’adresse à tous, et plus encore, à ceux et celles qui aiment ce qui "dérange", mais légèrement. Mais oui on aime, avec l’ambitieux Russian Spy, Body and Soul ainsi qu’En retour. Musclez votre été musicalement avec ce PXT Live In NYC et espérons les entendre sous peu dans une salle, près de chez nous.

Gabriel Vinuela-Pelletier, claviers
Alex Lefaivre, basse
Alain Bourgeois, batterie

Voyez "The Russian Spy" en cliquant ici

pour en savoir plus, cliquez ici

Christophe Rodriguez


 Rubedo'Ro

24 juillet 2014

Disons-le tout de suite, Rubedo’Ro, création de la chanteuse/percussionniste Géraldine Eguiluz est tout, sauf du jazz. Beaucoup de vocalises, langues inventées, aspects théâtraux, il y a de quoi à discuter. Après deux écoutes, et ce malgré la qualité intrinsèque des musiciens, il faut en convenir que ce disque apparait beaucoup plus « vivant  »  sur scène que dans notre lecteur.

Pas toujours évident de s’y retrouver dans ces univers éclatés qui font étrangement penser à certaines  productions « postindustrielles » où la ligne directrice fait souvent défaut.

Géraldine Eguiluz, voix et compositions
Marie-Lys Trudel, voix et violon
Julie Babaz, violon alto
Sheila Hannigan, violoncelle
Stéphane Diamantakiou, contrebasse

pour en savoir plus : http://www.geraldineeguiluz.com/projets.html

Christophe Rodriguez


 Mehdi Nabti Pulsar 4 - Temps Composés

10 juillet 2014

Sortons du jazz « pur et dur » si ce terme existe encore, et passons à une note bleue hautement mélangée avec Temps Composés. Parce que nous ne pouvons tout connaitre, le saxophoniste alto et chanteur Mehdi Nabti était inconnu (pour moi) au bataillon, donc surprise agréable.

Entre les sonorités provenant du Moyen-Orient, une légère touche de rock soutenu par des voix tout à fait dans le ton soit qui colle à genre fort courtisé, j’ai eu l’impression de réentendre l’univers du oudiste Rabih Abou-Khalil. Si lui et ses joyeux complices passent par chez vous, offrez-vous ce dépaysement.

Mehdi Nabti - sax alto, clave, voix
Nicolas Lafortune - basse
Phyras Haddad - percussions
Lionel Kizaba - batterie

pour en savoir plus : mehdinabti.bandcamp.com


Christophe Rodriguez


 Ranee Lee - What Is Going On

26 juin 2014

Ranee Lee est l’une de nos très grandes chanteuses de jazz et probablement un trésor caché! De tous les festivals sans oublier l’histoire de la note bleue à Montréal, Ranee Lee arrive avec un album tout chaud, What Is Going On, (a temps pour le FIJM) ou se côtoie le Birds On A Wire String Quartet et section rythmique. De la classe, un écrin somptueux avec surprise, le très beau What’s Going On de Marvin Gaye, et  plusieurs beaux standards : A Song For You, Lazy Afternoon et trois belles compositions signées par la chanteuse.

Pour tous ceux et celles qui voudraient découvrir le jazz, tout est là avec passion et sobriété.

Richard Ring, guitare
Taurey Butler, piano
Chad Lindsey, piano
Chet Doxas, sax ténor
Morgan Moore, contrebasse
Dave Watts, contrebasse
Dave Laing, batterie
Birds on A Wire String Quartet

Visionnez "I've Got The Whole World On A String" avec l'ONJ en cliquant ici et vous comprendrez !

Elle était en concert au FIJM 2014 à deux reprises :

Ranee Lee Quintet avec le Birds on A Wire String Quartet et invités spéciaux tel l'harmoniciste Guy Bélanger, le 26 juin. Avec Oliver Jones et ses amis pour son 80e anniversaire, le 5 juillet.
montrealjazzfest.com


Christophe Rodriguez


 Olivier Babaz Trio - Virages

12 juin 2014

Fin contrebassiste et habitué des boites de jazz cher à Michel Jonasz, Olivier Babaz a ajouté à sa collection d’instruments, le kalimba. Avec le guitariste François Jalbert  et le batteur Mark Nelson, Virages suggère onze plages originales empreintes de sobriété et poésie surtout. En cette période où le soleil daigne enfin faire son apparition, Virages s’inscrit dans une mouvance jazz évidemment, mais plus que cela.

De petites histoires, jamais mélancoliques, qui permettent de rêver en dégustant lentement au détour des petits accents funk et néo-fusion, pourquoi pas ? De la nouvelle cuisine jazz par un contrebassiste qui réfléchit tout en gardant un certain swing qui sied très bien aux  divers courants musicaux.

pour en savoir plus : olivierbabaz.com

Christophe Rodriguez


 Roddy Ellias Trio - Monday's Dream

29 mai 2014

Eh bien, voilà une jolie découverte. Inconnu au bataillon dans mon dictionnaire, le guitariste outaouais Roddy Ellias me plonge dans de vieux souvenirs, soit l’époque du trio : Al Di Meola, John Mc Laughlin et le regretté Paco De Lucia. Du jazz il est question certes, mais il faut voir beaucoup plus loin avec des influences hispaniques, parfois orientales, un  brin rock et tout cela, se tient admirablement bien.

Avec le contrebassiste Adrian Vedady et le batteur Thom Gossage, Monday’s Dream s’annonce comme un recueil de « pensées » en apesanteur qui s’écoute lentement, justement  parce que la matière est là tout comme le jeu de guitare - tiens je songe aussi à Paco Ibanez. Un trio idéal pour ce  « Jazz dans la nuit » dont le FIJM a la spécialité. Une idée...qui sait ?

pour en savoir plus : roddyellias.com

Christophe Rodriguez

NDLR (Claude Thibault) : J'ai découvert ce guitariste dans les années 70 au café The Wasteland de l'Université d'Ottawa avec le morceau "St-Thomas" de Sonny Rollins. Souvenirs.


 Vincent Gagnon - Tome III - Errances

15 mai 2014

Et voilà une nouveauté qui ne devrait pas passer inaperçue. Avec cette « foi du charbonnier » pour citer l’ami Georges Brassens, le jeune pianiste Vincent Gagnon poursuit son bonhomme de chemin avec ce Tome III, toujours aussi consistant et inspiré. Là encore, point de standards - va falloir s’y faire, six compostions personnelles aussi poétiques les unes que les autres et clin d’œil au grand pianiste auteur compositeur-interprète Claude Léveillée avec une de ses compositions : Le temps d’une chanson.

Disque musclé, parfois intense en forme de sextette qui réunit :  Alain Boies, sax alto, soprano, Michel Côté, sax ténor, Guillaume Bouchard, contrebasse, Michel Lambert à la batterie, et bien entendu, Vincent Gagnon comme maître d’œuvre.

Un voyage en groupe, bien important qui porte avec aisance, précision et intensité : Asuncion, Ce qu’il reste de la nuit, Batique Karma et Parfois l’aube. On écoute tout cela tranquillement, saisissant ci et là, les pièces qui se déroulent comme un imaginaire.

pour en savoir plus : vincentgagnon.com

Christophe Rodriguez


 Trio André Cayer - Vibraphone Saut Smooth

1 mai 2014

Dans la confrérie du jazz Québec, les vibraphonistes ne sont vraiment pas légion. En provenance de Sherbrooke où il est professeur adjoint à l'Université de Sherbrooke, André Cayer nous invite à découvrir ce régal pour l’oreille, plus près de Gray Burton que de Lionel Hampton.

Soutenu par le percussionniste Ziya Tabassian et le contrebassiste Hughes-O. Blouin, c’est une invitation à l’ouverture teintée de musique du monde, avec une forte écriture qui se traduit  en 7 plages (dommage, un standard n’aurait pas fait de mal). Interaction, basse inventive, bref, un trio soudé qui fera des petits…espérons-le.

André Cayer, vibraphone
Hugues-O. Blouin, contrebasse
Ziya Tabassian, percussionniste

pour en savoir plus : andrecayer.com

Christophe Rodriguez


 Benjamin Deschamps Quartet - What do we know

17 avril 2014

En septembre 2013, lors du Festi Jazz International de Rimouski, j'étais membre du jury pour le Grand Prix du Festi Jazz que remportait alors Benjamin Deschamps. Un an et des poussières en moins, voici donc que le jeune saxophoniste et son quartette d’origine font état de leurs œuvres, huit plages originales bien écrites qui ne sonnent pas scolaire du tout.

Altiste marqué des empreintes de Cannonball Adderley et Dave Turner, il y a de quoi être heureux. Du solide qui évoque certains états d’âme : Futur imparfait et en  plage 4 - Cauchemar Cyclique, un invité de marque : le saxophoniste Frank Lozano. Bravo.

Benjamin Deschamps, sax et compositions
Charles Trudel, piano
Sébastien Pellerin, basse
Alain Bourgeois, batterie

Pour voir les yeux fermés au lancement de What do we know au Bleury - Bar à Vinyle, cliquez ici

pour en savoir plus : benjamindeschamps.com

Christophe Rodriguez


 Mike Rud - Notes on Montréal

3 avril 2014

Comme le guitariste Mike Rud vient de remporter un Juno dans la catégorie Album jazz vocal de l'année pour Notes on Montréal avec la complicité de Sienna Dahlen, eh bien, autant en profiter !

Du jazz vous dites et purement montréalais qui au fil des plages, s’avère une carte de visite toute  poétique pour la patrie d’Oscar, Vic, Oliver ou le texan Roger Walls, montréalais d’adoption depuis des lustres. 

Quatorze titres : Parc La Fontaine, The Writer, Lapointe’s Beat, Smoked Meat and the Main et plusieurs autres où domine la voix de la chanteuse Sienna Dahlen, que de finesse, parfois accompagnée par un quatuor à cordes, sinon par Mike Rud évidemment et ses complices : Chad Lindsey, piano, Adrian Vedady, contrebasse, Dave Laing, batterie, et Willy Rios, au charango sur The Writer.

Après plusieurs écoutes et pas toujours jazz au sens strict du terme, nous comprenons parfaitement ce Juno, bien mérité.

pour en savoir plus : notesonmontreal.com

Christophe Rodriguez


 Janis Steprans Quartet - La petite forêt enchantée

20 mars 2014

Un coin de fraîcheur, une bouffée d’oxygène en ces semaines électorales québécoises pour le moins éprouvantes, et bien, direction la promenade « cosmique » du saxophoniste alto Janis Steprans. Une sonorité somptueuse, rien d’ésotérique, de superbes compositions personnelles et trois standards : Here’s That Rainy Day, My Melancholy Baby, Stardust que nous pourrions presque placer au panthéon, rayon interprétation.

Une heure de bonheur avec les très solide : André White, batterie, Adrian Vedady, contrebasse et Kenny Bibace à la guitare.

Pour voir "Not From Concentrate", cliquez ici

Pour en savoir plus : janissteprans.com

Christophe Rodriguez


 Carlos Jimenez - Jogo

6 mars 2014

Disons-le tout de suite, je connais peu le guitariste Carlos Jimenez. Pour cette nouveauté tout ensoleillée qui flirte aussi avec certains « canons » du jazz, nous voici bien heureux et en attente, d’un concert près de chez nous. Avec le contrebassiste Fraser Hollins et le batteur Richard Irwin, il livre un condensé de ce que tout bon guitariste devrait savoir, sans abuser des effets de style.

Jobim évidemment pour Luiza, rendu avec une infinie douceur, une pièce moins connu de  Thelonious Monk : Eronel, un Steve Swallow en passant (!) : Falling Grace, Jogo Harmonico, composition toute précieuse dans  le bon sens du terme et personnelle, comme il se doit. Du beau travail qui se déguste lentement.

Pour voir "I'll Remember April", cliquez ici

Pour en savoir plus : carlosjimenezmusic.com

Christophe Rodriguez


 Caroline Nadeau - Chansons pour durer toujours

20 février 2014

Un titre qui colle exactement à cette nouveauté, dont la pierre d’achoppement sont tous ces classiques de notre chanson francophone, sifflotée une fois ou une autre. Avec deux zestes de tendresse, le sens d’une amitié durable pour la chanson qui se fait aussi jazz, la vocaliste jazz Caroline Nadeau revisite donc avec goût, une partie de notre patrimoine culturel.

Pour ces vers d’oreille : Les choses inutiles, Lucky, Lucky, Quelle belle vie ou Je veux tout, l’interprète s’est entourée de musiciens calibrés : Bill Mahar (trompette), Jean Boutin (sax ténor), Daniel Lacoste (guitare), John Sadowy (piano), Karl Surprenant (contrebasse), Joanna Peters (percussions) et Jim Doxas (batterie). De chouettes arrangements et le sentiment que Chansons pour durer toujours est là pour rester.

Pour en savoir plus : carolinenadeau.com

Christophe Rodriguez


 Joe Sullivan Quintet - Whiskey Jack Waltz

6 février 2014

Une nouveauté tout en finesse et souplesse sous la gouverne du très discret trompettiste Joe Sullivan. Whiskey Jack Waltz est une réunion tout amicale avec des amis de longue date et des musiciens qui chacun à leur manière : Lorne Lofsky, guitare, André White, piano, Alec Walkington, contrebasse et Dave Laing, batterie, continuent de semer les notes d’un jazz tout montréalais.

Si nous connaissons Joe Sullivan comme trompettiste chez Vic Vogel où à la tête du Joe Sullivan Big Band, cette « miniature » nous permet d’entendre un soliste qui se meut aussi bien dans le bop et le hard-bop, tricotant des compositions originales et nous rapprochant question style, surtout au bugle du regretté Art Farmer. Jazz intelligent qui se déguste lentement et de haute précision, vu la qualité des copains/solistes/accompagnateurs.

Pour en savoir plus : joesullivan.ca

Christophe Rodriguez


 Yvan Belleau – Mix-cités

23 janvier 2014

Tiens, tiens, un disque pour s’évader et combattre la froidure comme aurait dit l’avare des pays d’en-haut.  Saxophoniste tout cri et clarinettiste de haut vol, l’ami Yvan Belleau rend hommage avec Mix-cités au percussionniste Eval Manigat  « père des musiques du monde au Québec ». Ah, c’est joyeux, funky et ça roule à un train d’enfer avec une équipe de  « musclés » qui en connaissent en rayon : Jocelyn Couture/Maxime St-Pierre, trompettes, Jean Fréchette, saxophone baryton, les pianistes Julie Lamontagne et Jean-François Groulx, Harold Faustin à la guitare, Dan Gigon à la basse roborative et bien entendu, l’ami Belleau qui ne donne pas sa place.

De puissants arrangements calibrés, des musiciens qui donne leur 110 % pour paraphraser un célèbre entraineur de hockey et  plus encore, une unité qu’il fait bon de souligner. Ammenez cette fine équipe au prochain Festival de Jazz et le toit de  l’Astral va « lever »

pour voir "Blues For Mandela" cliquez ici

pour voir  "Simila" cliquez ici

Pour en savoir plus : yvanbelleau.bandcamp.com

Christophe Rodriguez


 Chet Doxas - Dive

9 janvier 2014

Et c’est une "plongée" tout en puissance dans les méandres du jazz avec intelligence et facilité (!). Pour ceux et celles d’entre vous qui sont assidus des Upstairs, Dièse Onze, Résonance Café et de plusieurs festivals, la figure emblématique du saxophoniste ténor Chet Doxas ne vous est pas inconnue. Interprète tout-terrain, fin connaisseur des styles et des époques, son jeu tout aussi personnel est une configuration de ce qui se fait de mieux ou de meilleur, comme le prouve cette sortie du printemps 2013. 

En sept plages originales, la numéro 2, Sing, étant une composition du guitariste Matthew Stevens, ce jazz musclé qui est aussi une belle carte de visite pour le guitariste en question offre un son de ténor robuste, crépitant d’inspiration parfois « coltraniene », ce qui ne gâche rien. Plus que de la belle ouvrage, de la note bleue inspirante. Avec Zack Lober à la basse et Eric Doob à la batterie.

pour en savoir plus : www.chetdoxas.com

Christophe Rodriguez


 Misses Satchmo - Apple Tree

9 janvier 2014

Chez Misses Satchmo, soit la trompettiste/chanteuse Lysandre Champagne, point de cachettes puisque le bonheur tout simple est au rendez-vous. De ce jazz qui fleure bon la Nouvelle-Orléans et les marching band dont furent issus : Louis Armstrong, Sydney Bechet, Freddie Keppard ainsi que l’énigmatique Buddy Bolden, que dire si ce n’est que sans prétention, le swing est  au rendez-vous.

Des classiques pour tous et même pour les non-initiés, une certaine façon de rendre hommage aux créateurs,  sur Apple Tree, un octet de talent avec notamment Fred Pauze à la basse, Yvan Belleau à la clarinette et Jean Sabourin au sousaphone, sous un "Blues Skies" (la 11e pièce) dès plus éclairant.

Pour voir un extrait de la pièce titre "Apple Tree", cliquez ici

pour en savoir plus :  www.missessatchmo.com

Christophe Rodriguez


Facebook Twitter Youtube
Holly Cole Salle André-Mathieu 29 oct 2014