Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 21 février 2019 au dimanche 31 mars 2019

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Vous aimeriez soumettre votre CD à notre chroniqueur Christophe Rodriguez?

Pour soumettre un CD jazz à Christophe Rodriguez, s.v.p. acheminez deux copies de votre CD ainsi qu'un dossier de presse à :

sortiesJAZZnights.com
3839, rue Berri
Montréal, QC
H2L 4H2

Nous ne pouvons vous garantir que votre CD sera écouté et commenté pour des raisons éditoriales et de temps
Étant donné que sortiesJAZZnights.com est consacré au millieu du jazz du Québec, nous nous concentrons sur les CD jazz d'artistes du Québec ou qui sont présents sur la scène du jazz au Québec sans toutefois exclure les artistes internationaux.


Les commentaires de Christophe Rodriguez sont indépendants de la rédaction et n'ont pas de lien avec les activités commerciales entre l'artiste et sortiesJAZZnights.com.

Pour communiquer directement avec Christophe : rod.chris@hotmail.com
Pour en savoir plus, contactez :

Claude Thibault
Éditeur - développement des affaires
sortiesJAZZnights.com
claude.thibault@sortiesjazznights.com
514-815-6104



 Josh Rager - Dreams and Other Stories

14 février 2019

Pour qui suit un peu la scène du jazz à Montréal et Toronto, le nom du pianiste Josh Rager fait partie des incontournables. Autant classique que «moderne», cet interprète caméléon peut aisément se mouler à tous les styles, avec une grande précision ainsi qu’une sensibilité peu commune. De Tadd Dameron à Hank Jones en passant parfois par le swing d’Oscar Peterson et du sous-estimé Jess Stacy (réécoutez le concert de Benny Goodman au Carnegie Hall en 1938), vous aurez une très bonne idée des capacités du pianiste Josh Rager.

Sous le titre de cette nouveauté : Dreams and Other Stories, se cache des merveilles d’interprétations, toutes aussi séduisantes les unes que les autres. En compagnie du contrebassiste Fraser Hollins, du batteur Dave Laing et des saxophonistes ténors et altos Kenji Omae / Donny Kennedy, le pianiste, tisse une somptueuse toile bleue. Que ce soit autour de standard Spring is Here, un « belle pièce d’horlogerie » du tandem Rodgers and Hart en passant par In A Dream, une ballade toute personnelle qui met en valeur les talents de compositeur du pianiste comme son jeu d’interprète, le travail est plus que consistant. À cela, nous ajouterons le dialogue des saxophonistes qui évoquent souvent la mémoire de Joe Henderson comme celle de Mickael Brecker.

Nous tenons là un disque remarquable.

Spring Is Here / Twinkle Toes / Those Who Came Before / New Waltz / In A Dream / Max's Facts / O Sacrum Convivium

Pour la vidéo EPK : https://www.youtube.com/watch?v=LW2cam4PzcI

Pour l'écouter : https://www.joshrager.com/dreams-and-other-stories/

Pour l'acheter : https://store.cdbaby.com/cd/joshrager2

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal

 


 Elizabeth Shepherd - MONTRÉAL

31 janvier 2019

C’est samedi le 9 février au Ministère (St-Laurent/Mont-Royal) qu'était lancé le projet MONTRÉAL de la chanteuse et compositrice Elizabeth Sheperd. Depuis 4 ans, elle travaille sur son MONTRÉAL et l’aventure mérite une explication. Conjuguant à la fois disque et connotations multimédias, elle a rencontré des Montréalais et tissés des liens. Au fil des histoires et en onze plages elle chante donc ce Montréal des quartiers où les gens vivent pour leur communauté. En attendant de voir le projet des projections multimédias en avril, cette nouveauté bien intrigante se situe aux confins du jazz et de la vague électronique.

Imaginez un instant que lors d’une promenade, vous engagiez la conversation avec un passant et le résultat en musique comme en paroles est plus que satisfaisant. Donnant la part à l’imaginaire, Elizabeth Sheperd sculpte des idées avec Tiotake, tandis que Reine du monde est une autre histoire qui se conclue par « ainsi soit-il ». Au hasard des plages, nous nous demanderons qui se cache derrière Our Lady, funky à souhait, tandis que La Boxe, résolument cuivrée vous donnera des ailes. De ce disque gigogne, nous conclurons que c’est un concept audacieux qui a de beaux jours devant lui.

Tiotake / Reine du monde / Suits And Ties / The Terminal / C'est le temps / Ainsi / Jedlika / Our Lady /
La boxe / Good Lord's Work / Beau voyage


Pour voir les vidéos qui racontent l'histoire de chaque pièce, c'est ici

Elizabeth Sheperd lance MONTRÉAL, samedi le 9 février 20h :

Le Ministère
4521 St-Laurent
514-666-2326

elizabethsheperd.com


Pour l'événement sur Facebook, c'est ici
Pour les billets, c'est ici

Pour la page Facebook d'Elizabeth Shepherd, c'est ici

Elle lancera également MONTRÉAL à l'Église de Val-David samedi le 2 février à 19h30, pour en savoir plus, c'est ici

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


 Jazzlab Orchestra - Quintessence

17 janvier 2019

Il y a 15 ans, le contrebassiste et fondateur du label québécois Effendi, Alain Bédard, mettait sur pied le Jazzlab Orchestra. Pour souligner cet exploit le pianiste Félix Stüssi a composé neuf pièces qui illustrent un peu le parcours de cette formation. Incontournable dans le paysage montréalais et du Québec, marqué au fil des ans par des compositions personnelles, le Jazzlab offre un jazz roboratif qui évoque autant le travail des années 50-60 du regretté Art Blakey avec ses Jazz Messengers que le modernisme, mais taillées dans le bon goût. Alain Bédard et ses complices, puisqu’il est question d’un laboratoire à idées, ne font pas dans la demi-mesure. Sans jamais choquer l’oreille et faisant preuve d’une certaine aventure dans les orchestrations, Quintessence souligne autant le travail du compositeur que les artisans musiciens.

Au fil des plages, vous allez reconnaître le Blues Malcommodes particulièrement vivifiant, et plus encore, le costaud Blüüsli für Gügi, un véritable tour de force qui évoque le travail du jazz de la côte ouest, tel que pouvait le concevoir Bill Hollman. Véritable carte de visite pour le pianiste et compositeur Félix Stüssi (redoutable d’inventivité), cette nouveauté nous ouvre de beaux horizons, tout en restant ancrée dans une certaine tradition. Pour le poète musical qui sommeille en vous, le Jazzlab nous offre un langage émotionnel, une vision de la musique soutenue par des artistes de premier plan. Cultivant l’unité, le contrebassiste Alain Bédard conduit habilement ses troupes, laissant aux solistes : Mario Allard, saxophone alto, Alex Francoeur, saxophone ténor, Samuel Blais, saxophone baryton, Jacques Kuba Séguin, trompette, Thomas Morelli-Bernard, trombone, Louis-Vincent Hamel, batterie, et Félix Stüssi, piano, toute la latitude voulue.

Blüüsli für Gügi / E-migrations / Altered Ego / Nébuleuse / Quintessence / Blues Malcommodes / Abyss / Last Chance Dance / Subsub's Blues

Pour la vidéo de la pièce-titre, Quintessence, c'est ici

Pour l'EPK et en savoir plus, c'est ici

Le Jazzlab Orchestra présentera Quintessence à L'Astral jeudi le 15 mars, 2019.

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


 Michel Dubeau - Moving Clouds

3 janvier 2019

Et si nous commencions l’année jazz 2019 par une nouveauté toute particulière que vous pourrez découvrir samedi le 19 janvier au Dièse Onze ?

Artiste multidisciplinaire et saxophoniste de formation, Michel Dubeau fait partie du paysage jazz depuis quelques décennies. De son travail auprès du regretté Guy Nadon, sans oublier Oliver Jones et Michel Cusson, plus quelques formations assez dynamiques, son travail au sein de la galaxie jazz est impressionnant.  Après une bourse du Conseil des arts du Canada au Japon, il étudie donc le Shakuhachi, sorte de flûte ainsi que les différents environnements musicaux qui découlèrent de son travail/étude. Avec Moving Clouds, nous sommes véritablement au cœur du sujet, et avouons que le sujet est ambitieux.

Loin de l’habituelle note bleue qui est notre lot quotidien, l’écoute doit être serrée et attentive. Sans jamais virevolter dans tous les sens, et proche de ce qui fit un Pharoah Sanders dans les années 60, tout comme Yussef Lateef, Michel Dubeau et ses comparses explorent de façon séduisante, des mondes inconnus pour le commun des mortels. Alliant synergie et sens du rythme qui flirte avec une poésie bien sentie, nous levons notre chapeau à cette fine équipe qui comprend Julien Maugis au Fender Rhodes, synthétiseur, basse et effets sonores et Alain Plouffe, à la batterie et aux percussions. Du très beau travail qui touchera sans contredit, un large public pour qui découvertes de nouveaux horizons et aventures se conjuguent.

Yuki No Shita / Akita Obako / Moving Clouds / In The Cave / Wandering Monks / Thunder And Rain / Moments

Pour écouter Yuki No Shita et acheter Moving Clouds, c'est ici

Pour en savoir plus, https://movingcloudsproject.com/

Michel Dubeau (Shakuhachi, tenkan et effets sonores)
Julien Maugis (Fender Rhodes, synth bass et effets)
Alain Plouffe (batterie et percussions)

Jeudi le 19 janvier 18h
Michel Dubeau - Moving Clouds
Dièse Onze
4115A St-Denis   
514-223-3543

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


Facebook Twitter Youtube

Gagnez une paire de billets pour Scott Bradlee's PostModern Jukebox le 1ier mars au MTelus!

Nom du concours

PARTICIPEZ