Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 16 novembre 2017 au jeudi 30 novembre 2017

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Vous aimeriez soumettre votre CD à notre chroniqueur Christophe Rodriguez?

Pour soumettre un CD jazz à Christophe Rodriguez, s.v.p. acheminez deux copies de votre CD ainsi qu'un dossier de presse à :

sortiesJAZZnights.com
3839, rue Berri
Montréal, QC
H2L 4H2

Nous ne pouvons vous garantir que votre CD sera écouté et commenté pour des raisons éditoriales et de temps
Étant donné que sortiesJAZZnights.com est consacré au millieu du jazz du Québec, nous nous concentrons sur les CD jazz d'artistes du Québec ou qui sont présents sur la scène du jazz au Québec sans toutefois exclure les artistes internationaux.


Les commentaires de Christophe Rodriguez sont indépendants de la rédaction et n'ont pas de lien avec les activités commerciales entre l'artiste et sortiesJAZZnights.com.

Pour communiquer directement avec Christophe : rod.chris@hotmail.com
Pour en savoir plus, contactez :

Claude Thibault
Éditeur - développement des affaires
sortiesJAZZnights.com
claude.thibault@sortiesjazznights.com
514-815-6104



 Parc-X Trio - Parc-X Trio

20 décembre 2012

Nouveau départ pour nos amis du Parc-X Trio qui délaissent (?) l’acoustique pour un son plus « plus sale » où le clavier/moog fait autorité. Jamais assis sur leurs lauriers, ce trio que nous encourageons depuis les débuts conjugue le moderne (compositions originales) à l’ancien (influences Chick Corea/rock acidulé/Larry Young) dans un tout qui est loin d’être désagréable. Bonne ambiance, travail de fond sur les atmosphères et comme toujours, un trio bien soudé.

Gabriel Vinuela-Pelletier - claviers
Alex Lefaivre - basse
Al Bourgeois - batterie

par Christophe Rodriguez


 Guillaume Bouchard - Hivers Jazz

20 décembre 2012

Pourquoi faut-il que ce soit toujours en fin décembre que les petits bijoux fassent leur apparition, sinon pour les glisser sous l’arbre de Noël ? Guillaume Bouchard, jeune contrebassiste de Québec nous permet de rêver en compagnie de ses fidèles complices : André Lachance, guitare, François Côté, batterie et le prodigieux saxophoniste ténor Michel Côté.

Plus que des « airs » de Noël, une longue balade en traineau magnifique de bout en bout, soutenu par un swing véritable où se mêlent les échos de Stan Getz, Zoots Sims, Al Cohn, avec une douceur qui confine l’auditeur au bonheur. De l’intelligence, certains thèmes brillamment revus : Jingle Bells, Winter Wonderland et ces petites compostions : Le recueil des rois mages, Gospel, Noël sur la route qui sont autant de contes que de belles histoires en hommage à la note bleue.

pour en savoir plus : www.guillaumebouchardjazz.com

par Christophe Rodriguez


 Diana Panton - Christmas Kiss

6 décembre 2012

Plutôt que de réécrire une millième fois sur des compilations Noël « revampées », donnons un coup de pouce à la chanteuse Diana Panton. Un ou des classiques en somme, avec la présence de l’immense et oh combien essentiel jouer de fugle/cornet/trompette Guido Basso, du pianiste Don Thompson, du guitariste Reg Schwager et pour une plage : Baby It’s Cold Outside, du chanteur Harrison Kennedy, très Ray Charles dans le souffle.

Ce « baiser de Noël » tout tendre est tout à fait dans la tradition, avec ses incontournables : Winter Wonderland, The Christmas Waltz, Douce Nuit (en français), Let It Snow (c’est l’hiver), etc. Si on ne réinvente pas le genre, Diana Panton peut s’enorgueillir de réussir là où plusieurs ont failli.

pour en savoir plus : dianapanton.com

pour écouter quelques extraits, cliquez ici

par Christophe Rodriguez


 Les Malcommodes - Les Malcommodes

6 décembre 2012

Avouons que cela peut faire plaisir, de côtoyer des musiciens aussi malcommodes que ceux-ci. Nous avons donc identifié dans cette nouveauté : le pianiste Félix Stüssi, le contrebassiste Daniel Lessard ainsi que le batteur Pierre Tanguay qui nous offrent, LA surprise du mois de décembre.

Dans le pas de « fla-fla » ni de « chi-chi », ces « diables » d’hommes servent un jazz de très haute tenue, marqué par des compositions brillantes à la facture harmonique sous haute tension.  Plus que des petits bonheurs, le cœur du jazz comme il doit battre, avec toute cette inventivité créatrice qui lui est due. Alléluia.


pour entendre Funda-mentally, capté au POP! Bar à vin, le 27 nov, cliquez ici

pour en savoir : felixstussi.com


par Christophe Rodriguez

 


 Émilie-Claire Barlow - Seule ce soir

22 novembre 2012

La jeune chanteuse torontoise Emilie-Claire Barlow pensait faire un disque où allait se retrouver quelques moments de sa carrière, en bref, une compilation. Au dernier instant, pas tout à fait quand même, le vent a tourné pour le Québec qui est en somme sa terre d’accueil avec plusieurs classiques qui ont marqué des générations, toutes tendances confondues.

Même si la langue de Molière n’est pas son apanage, elle a arrangé et réorchestré avec une fine équipe : Quand le soleil dit bonjour aux montagnes, Petit Matin, Des croissants de soleil, La plus belle pour aller danser, Comme je crie, comme je chante en tandem  avec la pianiste Julie Lamontagne ainsi que plusieurs autres plaisirs « sucrés ». Des rythmes de samba, plusieurs soupçons de jazz et du courage pour Seule ce soir (Empress Music).

Concerts passés :
(Mtl) vendredi le 23 novembre, 20h - L'Astral - 305 Sainte-Catherine O. 514-871-1881 (complet)
(QC) samedi le 24 novembre, 20h - Palais Montcalm - 877-641-6040

En supplémentaire, le 22 février, 2013 au Gesù dans le cadre du Festival Montréal en Lumière

pour voir un extrait d'Emilie-Claire Barlow qui chante Des croissants de soleil à l'Astral le 23 nov, 2012, cliquez ici
pour voir un extrait d'Emilie-Claire Barlow qui chante Sunshine Superman à l'Astral le 25 février, 2011, cliquez ici

pour en savoir plus : www.emilieclairebarlow.com

par Christophe Rodriguez


 Triades - Sonia Johnson, Charles Biddle Jr., Annie Poulain

8 novembre 2012

Sonia Johnson, chanteuse de jazz et couronnée d’un Juno pour Le Carré de nos amours cumule, avec cette nouveauté, le titre de directrice artistique. Triades qui est un véritable défi dans tous les sens du terme, conjugue le talent des compositeurs/musiciens d’ici : Steve Amirault, Marianne Trudel, Yves Léveillé, Dave Watts, Rémi Bolduc, John Roney, Jean-Pierre Zanella et de talentueux paroliers : Claude André, Stanley Péan et bien entendu, Sonia Johnson.

Tout en chansons, Triades réunit les voix de Charles Biddle Jr, Annie Poulain, Sonia Johnson, soutenu par la pianiste Marianne Trudel, le contrebassiste Morgan Moore et le batteur Jim Doxas en douze plages, hélas bien inégales. Est-ce le trop de jazz en français où la voix par toujours juste du tandem Biddle/Poulain, il aurait probablement fallu « serrer les boulons » pour éviter certains désagréments : Miss Maya, Dame et garder les réussites : Et si demain l’aube, Conquistador, Méduse.

pour voir un extrait de "Le Jardin des Orchidées" à L'OFF Jazz, cliquez ici

pour en savoir plus www.soniajohnson.com

par Christophe Rodriguez


 Christine Tassan et les Imposteures - C'est l'heure de l'apéro

25 octobre 2012

Parce que le swing surtout version Django est essentielle pour que la « sauce » prenne, faisons confiance à la guitariste/chanteuse Christine Tassan et ses coéquipières. Avec cette nouveauté au titre prépondérant : C’est l’heure de l’apéro, plus besoin de se poser de question et que la fête commence.  Alternant les pièces instrumentales qui roulent sur un « train d’enfer », entendons par là un swing irréprochable combiné à la joie de vivre et des chansons qui s’inscrivent dans la tradition poétique des Leclerc, Ferland, Gauthier, Delanoë : C’est l’heure de l’apéro évidemment, Une étoile pour chaque note, La maison sous les arbres, le compte y est pour de bon. Délicieux !


pour voir un extrait de C'est l'heure de l'apéro au Lion d'Or, cliquez ici

pour en savoir plus : christinetassanetlesimposteures.com


par Christophe Rodriguez


 Baptiste Trotigon - Song, Song, Song

11 octobre 2012

Après avoir subjugué l’auditoire en compagnie du saxophoniste alto Rémi Bolduc à L'OFF Jazz le 6 octobre, il est de temps de découvrir la nouveauté du pianiste/compositeur Baptiste Trotignon : Song, Song, Song. Joignant l’utile à l’agréable et le jazz à la chanson, délicieux mélange, il a donc convié les chanteurs/chanteuses : Miossec, Jeanne Added, Monica Passos et Melody Gardot pour un tour de chant original.

Si nous ajoutons à cette  « brochette » d’invités, un quatuor à cordes et des standards de la chanson française : Ne me quitte pas, La javanaise, Ma plus belle histoire d’amour ainsi  que Palavas les flots, souvent évoqués par les chanteurs d’avant-guerre, le tour est joué. Subtil, intelligent et risqué.

pour voir un extrait de Boléro avec Rémi Bolduc à L'OFF Jazz, cliquez ici

pour en savoir plus : www.baptistetrotignon.com/


par Christophe Rodriguez


 Yoel Diaz - Origen

27 septembre 2012

Tous les lundis soirs au Dièse Onze (4115A St-Denis), le jeune pianiste cubain Yoel Diaz fait le bonheur des amateurs de musique cubaine, la « sensée », pas celle qui fait le bonheur des plagistes. Avec Origen, il remonte aux sources et sous forme de piano solo, il remet les pendules à l’heure et nous entraine vers ce jazz cubain, « tripatif » à souhait ou en quinze plages bien tassées, la composition personnelle se conjugue aux classiques.

Ce feu d’artifice : Espanola, Fantasia Guaija, Oleg’s Danzon requiert une expérience de tous les instants, comme ces incontournables : Siboney, Andalucia et  Mandiga, symbole aussi d’une musique vivante et inventive. Servi par une prise de son aérée, le pianiste fait en quelque sorte le tour de la question.

pour en savoir plus : yoeldiaz.net

par Christophe Rodriguez


 Simon Delage Quartet - Cahier

6 septembre 2012

Allez, un autre « petit » nouveau et juste pour faire mentir les cassandres qui pensent que le jazz n’intéresse que les quinquagénaires. Batteur aux idées ancrées dans une note bleue dont les grandes lignes directrices évoquent parfois les années soixante, soixante-dix, mais avec des accents de modernité, Simon Delage ose, ce qui est déjà beaucoup.

Épaulé par le saxophoniste Eric Hove, le pianiste/clavieriste Paul Shrofel et le contrebassiste Rick Rosato, les neuf plages présentes toutes originales, forme un tout cohérent qui démontre les talents de compositeur du jeune batteur ainsi que l’aisance à se mouvoir dans plusieurs styles. Belle découverte.

Ne la manquez pas à L'OFF Jazz, dimanche le 7 octobre (17h) au Dièse Onze, et c'est gratuit !

pour en savoir plus : myspace.com/simondelage

par Christophe Rodriguez


 The Heliocentric Worlds of Sun Ra, Vol. 1, 2 et 3 (coffret)

23 août 2012

Personnage pour le moins excentrique : Mon signe du zodiaque : Gémeaux ; le mois : mai;  zone d’arrivée : États-Unis, Herman Poole Blount dit Sonny (1914-1993) introduisit dans le jazz une dimension tout à fait « cosmique ». De la musique folklorique imaginaire au free le plus tendu sans oublier, l’adjonction d’éléments électroniques très près de la musique contemporaine, l’univers Sun Ra fut tout ce qu’il y avait de plus captivant.

Grâce à la compagnie de disques Naxos qui distribue depuis peu ESP, creuset d’un free-jazz tout ce qu’il y a de plus authentique, nous sommes en présence d’un matériel « intense » enregistré entre avril et novembre 1965. Si l’apport d’instruments aussi étranges que : le marimba, le célesta, la clavoline (??) ne vous surprend pas, alors, le voyage sera de bon augure. De A House of Beauty à Cosmic Chaos et d’Intercosmosis à Interplanetary Travelers, le menu est plus que consistant.

par Christophe Rodriguez

pour en savoir plus sur ce coffret, cliquez ici


pour en savoir plus sur le Sun Ra Arkestra, cliquez ici


pour voir un extrait de Hymn to the Universe avec la troupe de danse Coleman Lemieux en déc. 2010 à la PdA, cliquez ici


 Patricia Deslauriers Trio - Lucky Lucky

9 août 2012

Lors du dernier FIJM, nous avions raté le concert de la contrebassiste Patricia Deslauriers qui rendait hommage en quelque sorte au puissant compositeur/interprète Richard Desjardins. Claude Thibault par contre, y était et a capté quelques moments précieux de 335 Nord issu de cette nouveauté ; Lucky Lucky enfin disponible. Respectant l’atmosphère et l’intensité du propos de façon musicale entendons-nous, Patricia Deslauriers et ses complices :  Guy St-Onge, piano et Paul Brochu à la batterie nous invite aux pays des songes. Profondément sensible avec des réminiscences du trio Bill Evans (années 70), tout un chacun y trouvera de quoi nourrir « sa poésie », sur des essences de note bleue.

pour voir un extrait de 335 Nord du FIJM, cliquez ici

par Christophe Rodriguez

pour en savoir plus : www.patriciadeslauriers.bandzoogle.com


 François Jalbert Quartet - Sens Unique

26 juillet 2012

Le jeune guitariste François Jalbert, à peine vingt ans est déjà bardé de prix. Il a gagné la première place au Grand Prix de Guitare de Montréal en 2006 et en 2008 dans la catégorie jazz et en plus termine une maîtrise à l’Université McGill;  il faut compter sur ce guitariste aux cordes acérées qui livre un jazz tout à fait dans l’air du temps.

Avec des complices de haut niveau : le brillant pianiste Jérôme Beaulieu, le joueur de flugerhorn Nicolas Boulay, le contrebassiste Rémi-Jean Leblanc, autre jeune loup, le batteur Kevin Warren  ainsi que la saxophoniste soprano Emie Lachapelle, dix plages originales, soudées, et qui ne sont pas des recopiages d’études académiques. Du beau travail bien fait, à suivre. 

pour en savoir plus : www.francoisjalbert.com

par Christophe Rodriguez


 Jacques Kuba Séguin - Litania Projekt

12 juillet 2012

Révélation Radio-Canada 2012, le trompettiste Jacques Kuba Séguin nous invite à un voyage hautement séduisant. Comme l’indique le titre de cette nouveauté : Litania Projekt dont le lancement eut lieu pendant le 33e FIJM, tout un chacun trouvera amplement de quoi satisfaire sa soif d’exotisme. Entourés du pianiste Jonathan Cayer, du batteur Kevin Warren, du violoniste Adam Baldych et du contrebassiste Frédéric Alarie, seconde moitiée aussi de ce projet, plusieurs univers se télescopent. Sans copier, nous y trouvons les ombres de Miles Davis, du Modern Jazz Quartet et bien entendu, l’interprète à la sonorité envoutante. Pour ces sept plages originales, que de bons mots avec une préférence pour : Malina, Ligne bleue et Babuska. Bravo!

par Christophe Rodriguez

pour en savoir plus : www.oddsound.ca/artistes/jacqueskubaseguin/

pour voir un extrait de Jacques Kuba Séguin avec le projet Odd Lot, cliquez ici


 Ranee Lee - A Tribute to Billie Holiday

28 juin 2012

La chanteuse Ranee Lee, l’une des plus voix belles voix montréalaise du jazz, reprendra pour un soir son hommage à  l’immortelle Billie Holliday. Pour l’occasion, la compagnie de disques Justin Time ressort des boules à mites, ce classique. Mettant en vedette le regretté contrebassiste Milt Hinton, pilier du jazz swing et photographe talentueux, le pianiste Oliver Jones, Richard Beaudet, saxophoniste aux accents Lester Young, Richard Ring, guitare ainsi que le batteur Archie Alleyne, les quatorze plages forment un écrin de velours. Sans imiter Billie, Ranee Lee trouve l’accent  qu’il faut pour retracer la carrière et les combats de cette interprète. Une initiation en douceur, presque majestueuse,  finement réalisée.

pour en savoir plus : myspace.com/raneeleemusic


par Christophe Rodriguez


 Jacques Masson's Free Hard-Boppers - Take Off

14 juin 2012

Professeur de musique au Collège Lionel-Groux depuis une trentaine d’années et surtout, pilier d’un jazz montréalais « pure laine », le batteur Jacques Masson ne cache pas ses influences. Citant les Jazz Messengers du révérend Blakey, le quartet de John Coltrane et Elvin Jones (dixit Jacques Masson pour ce dernier), la table est mise pour une solide promenade tout en muscles. Et intelligence.

Entouré du jeune saxophoniste Al McLean ; mi-Coltrane, mi-Shorter, du guitariste Sylvain Provost où l’influence Joe Pass se fait sentir, le contrebassiste Normand Guilbeault, « Mingusien » dans l’âme, Jacques Masson propulse par une polyrythmie juste à point, cette fine équipe. En sept compositions originales, dont la plus belle est selon l’humble avis de votre signataire : Un monde nouveau s’éveille ; cette nouveauté est un cadeau qui ne se refuse pas.

pour en savoir plus : www.freehardboppers.com


par Christophe Rodriguez


 Coyote Bill - Charles Papasoff

31 mai 2012

Voici avec cette nouveauté, l’histoire d’un collectif montréalais qui devrait faire beaucoup de bruit. Sous la houlette du saxophoniste baryton/ténor Charles Papasoff, puissant improvisateur, nous retrouvons avec Coyote Bill : David Carbonneau, trompette, Olivier  Bélisle, guitare électrique, Hugo Chaput, basse électrique, Mario Allard, sax alto, Mathieu Van Vliet, trombone, Martin  Lizotte, piano, claviers, etc., sans oublier plusieurs choristes.

Avec tout ce beau monde, est-il possible de réaliser un disque de jazz ?, oui si vous aimez les atmosphères cuivrées avec beaucoup de punch, l’esprit parfois déjanté, c’est-à-dire la musique qui dérape et mieux encore, les idées que diffusent depuis quarante ans, le légendaire groupe californien Tower of Power. Même avec une guitare électrique qui brouille parfois  les cartes, mais non la pensée, Coyote Bill est un disque on ne peut plus dansant, musclé à souhait, aux punchs saisissants  qui s’inscrit, dans la lignée d’un jazz soul/funk.

pour en savoir plus : www.coyotebillband.com

pour voir un extrait, cliquez ici

Jeudi 5 juillet en concert extérieur au 33e FIJM

par Christophe Rodriguez


 Jérome Beaulieu Trio - L'Homme sur la lune

17 mai 2012

Vainqueur du 6e concours de la relève Jupiter/Vandoren, dans le cadre de Jazz en Rafale, le pianiste Jérôme Beaulieu nous fait part d’un décollage particulièrement réussi. Cultivant l’art du trio : Philippe Leduc, contrebasse et William Côté à la batterie, la formation on ne peut plus cohérente, travaille sur des compositions originales où l’influence de Brad Mehldau, E.S.T, Keith Jarret se fait sentir sans toutefois nuire au talent créatif.

Une intégration du jazz vivant, musclé juste ce qu’il faut avec une âme de poète. La suite intitulée MVT1-2-3 est certainement l’élément-clé avec bien entendu; Man on The Moon.

Pour voir un extrait vidéo de La chute au Festi Jazz de Rimouski, cliquez ici

Pour en savoir plus : triojeromebeaulieu.com

par Christophe Rodriguez


 André Moisan Jean Saulnier - After You, Mr Gerhswin !

3 mai 2012

Première chaise de l’OSM en saxophone et clarinette basse, André Moisan peut tout jouer, avouons que cela rend jaloux. Si le monde classique reste son domaine de prédilection, ses incursions dans le jazz prouvent que ce brillant interprète sait de quoi il parle.

À mi-chemin entre ces deux mondes, After You, Mr Gershwin ! est autant un hommage à la clarinette qu'a Benny Goodman et l’insoupçonné saxophoniste/flûtiste cubain Paquito D’Riviera. Évitant l’académisme et les effets de style, André Moisan nous offre un parcours des plus redoutables : After You, Mr Gershwin ! fait « transpirer » le plus aguerri des instrumentistes, tandis que  Sonate « Cape Cod Files » du sieur Riviera est un étonnant, pour ne pas dire, détonnant mélange ! Un pur délice.

voyez un extrait de After You, Mr Gershwin ! en direct du lancement de CD, en cliquant ici

pour en savoir plus : andremoisan.com

par Christophe Rodriguez


 Lorraine Desmarais - Couleurs de Lune

3 mai 2012

Depuis plus de vingt ans, la pianiste et compositrice montréalaise Lorraine Desmarais distille un jazz de très haute qualité, et ce, dans bien des courants. Qu’elle soit à la tête de son grand orchestre, avec le trompettiste Tiger Okhosi, en compagnie Oliver Jones ou au sein de son remarquable trio, la note bleue est servie de façon impeccable.

Dans ce nouvel opus : Couleurs de Lune, qui nous incite aux voyages tout en explorant l’art du trio comme celui de la composition, néophyte, amateur ou aficionado sont en présence d’un disque immense qui remue tous nos sens. Plus près de Bill Evans que de Keith Jarrett, la pianiste nous raconte des histoires :  Forever Young, Bolero, Largo, Week-End à Toulouse, en synergie avec ses complices : Camil Bélisle, batterie et Frédéric Alarie à la contrebasse. Pour bien terminer cette quête, Danny Boy (Londonderry Air) est un appel à ceux et celles qui nous ont quittés, sans pour autant les oublier.

voyez notre entrevue et extraits en direct à l'enregistrement de Couleurs de Lune, en cliquant ici

pour en savoir plus : lorrainedesmarais.com

par Christophe Rodriguez


 Marie-Fatima Rudolf Trio - Songbird's Prayer

19 avril 2012

Pianiste torontoise qui a choisi en partie Montréal comme terre d'acceuil, Marie-Fatima Rudolf s'invite dans nos pensées avec une nouveauté pour le moins musclée. Entouré du batteur John Fraboni, du contrebassiste Jim Vivian et du saxophoniste tout-terrain Cameron Wallis, elle livre avec Songbird's Prayer un message  tout en nuances où l'influence des grands maîtres: Chick Corea, Ahmad Jamal et Brad Mehldau se fait sentir, sans qu'il y a toutefois forme de copiage.

À l'exception de deux standards fort bien rendus : Amazing Grace et Chelsea Bridge (Billy Strayhorn), tout l'ensemble est dominé par des compositions personnelles dont la valeur introspective est hautement sensible. Du très beau travail, si l'on se fie à : Outer Edge, Moment Musical, Storytelller et bien entendu : Songbird's Prayer. Une jeune interprète qu'il faudra suivre attentivement et comme le disait bien Boris Vian : L'art futur bouillonne dans la marmite.

pour en savoir plus : mariefatimarudolf.com

par Christophe Rodriguez


 Joel Miller - Swim

5 avril 2012
Parlant de jazz costaud qui oscille entre les inventions « coltraniennes » et la mouvance Wayne Shorter, nous faisons une entière confiance au jeune saxophoniste ténor Joel Miller. Dans un esprit résolument moderne et authentique pour ce qui est de la créativité, il livre sur Swim onze plages, un discours résolument décapant, sans toutefois s’apparenter au free jazz, le nocif entendons-nous, pas celui de David Murray ou Albert Ayler.

Entouré du pianiste Geoffrey Keezer, du contrebassiste Fraser Hollins et de Greg Ritchie à la batterie, le sieur Miller fait preuve d’une inventivité pour le moins  impressionnante, où les nappes sonores défilent dans un format qui impose le respect. Impeccable.

pour en savoir plus : www.joelmillermusic.com

par Christophe Rodriguez

 Martin Roussel Jazz Quartet - Planétarium

5 avril 2012

Professeur attentif, pianiste confirmé et fin compositeur, Martin Roussel se penche avec Planetarium sur les voies multiples qui mènent au bonheur. Sous la forme d’un long dialogue avec son auditeur ou auditrice, qu’il soit de féru de jazz quand ce n’est pas de musique tout court, nous entrons dans le processus de la composition en six étapes avec comme pierre d’achoppement, le roman de Nathalie Sarraute : Le planétarium.

D’une planète à l’autre sur le principe de la gravitation,  Martin Roussel et ses complices : Alexandre Côté, saxophone alto et soprano, Alex Bellegarde, contrebasse et Guillaume Perron, batterie, nous font partager six mouvements qui incitent au songe ainsi qu’à la création. Tel un orfèvre, le pianiste nous offre un travail sculpté de main de maître. Une belle découverte.

pour en savoir plus : www.martinroussel.com

par Christophe Rodriguez


 Sylvain Picard - Airs à faire frire

22 mars 2012

Au moins, le guitariste Sylvain Picard ne manque pas d’humour et a de la suite dans les idées avec Airs à faire frire. Avec ce jeu de mots qui invite à ouvrir nos horizons, les univers des guitaristes Bill Frisell, Carlos Santana (années 70), Nguyen Le et autres artificiers d’un jazz/rock se succèdent, sans toutefois prétendre copier qui que ce soit.

Entouré du contrebassiste Mathieu Descheneaux et du batteur Charles Duquette, Sylvain Picard livre un message puissant, exploratoire, percussif où le travail de composition ne manque pas. Dans un collage intelligent de paysages sonores ou plutôt d’ambiances : Hyperformance, l’Automne du cœur, Vol de Nuit, et bien entendu, Airs à faire frire, le jazz bouillonne de très belle façon.

par Christophe Rodriguez

pour en savoir plus : sylvainpicard.com


 Vincent Gagnon - Himalaya

8 mars 2012

Quatre ans après Bleu Cendre (2009), finaliste pour le Prix Opus du meilleur album de jazz (2009-2010), le très poétique pianiste Vincent Gagnon récidive avec Himalaya. En dix plages originales, et faisant fi des standards, Himalaya s'impose comme un grand disque sans relecture. Les esprits attentifs reconnaitront les influences de : Bill Evans, Herbie Hancock et Chick Corea, sans qu'il y ait copiage. Entourés de puissants musiciens, donc les souffleurs Michel Côté et Alain Boies, Vincent Gagnon transpose des univers tout aussi impressionistes les uns que les autres. Une fois de plus, nous découvront que la jolie ville de Québec est un terreau fertile pour tout amateur de note bleu. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter : Axe Barbares, Circus et Débâcle...Avec la complicité de Guillaume Bouchard à la contrebasse et Michel Lambert à la batterie et les souffleurs Côté - Boies.

pour en savoir plus : vincentgagnon.com

pour voir un extrait de Vincent Gagnon au Gala Opus 2011, cliquez ici

par Christophe Rodriguez


 Andrée Boudreau - Aulofée

23 février 2012
Professeure attentionnée et pianiste cultivant une certaine discrétion, Andrée Boudreau lançait son troisième opus, Aulofée, le 22 février au Upstairs. Dans la foulée d’une semaine chargée, où le disque (Blue Moon/ Small Village) du légendaire pianiste Ahmad Jamal nous a presque « jetés » en bas de  notre chaise,  Aulofée de l’amie Andrée est un très grand crû, tout à fait dans cette lignée. La pianiste et ses complices : Claude Bergeron, guitare, Richard Dupuis, contrebasse et Dany Richard, batterie/percussions, ne jouent pas les standards et explorent donc onze compositions originales toutes aussi percutantes les unes que les autres. Des subtils changements de tempo à des rythmes complexes particulièrement emballants et d’un environnement moderne qui ne renie pas les classiques : Monk, Jamal, Jarrett ainsi que Bill Evans, Andrée Boudreau nous offre une fête on ne peut plus sensuelle. Aulofée certes, mais aussi :  À la volette, Samba d’août et Sicilienne.

pour voir un extrait d'Aulofée au Upstairs le 22 fév, cliquez ici

pour en savoir plus : andreeboudreau.com

par Christophe Rodriguez

 Tania Maria - Tempo (avec Eddie Gomez)

9 février 2012

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas eu de nouvelles de la pianiste, compositrice, chef d’orchestre et chanteuse Tania Maria. « Tournant » la plupart du temps en Europe et selon la nouvelle donne des compagnies de disques qui enregistrent de moins en moins, saluons donc la petite étiquette Naïve qui nous la présente en duo avec le contrebassiste Eddie Gomez sur son nouveau CD Tempo. Ce dernier, compagnon de route du légendaire Bill Evans, est toujours aussi efficace,  attentif, même attentionné, dirions-nous. En huit plages à saveur brésilienne, pays d’origine de cette grande dame,  l’essence même de cette nouveauté flirte bon la ballade, l’incitation aux voyages et les rythmes chaloupés.

Entre les classiques ; Estate (Bruno Martino), A Chuva Caiu (A. Jobim) et les compositions personnelles :  Tempo, Yeah Man, Dera Dee Vee, Tania Maria, nous sert un mélange agréable où la voix comme le piano forme un  contrechant idéal à la grisaille hivernal.

pour en savoir plus : taniamaria.org

de Christophe Rodriguez


 Julie Lamontagne - Opus Jazz (ADISQ 2012 - Album jazz de l'année - Création)

26 janvier 2012

Après un disque fort remarqué avec le saxophoniste, Donny McAuslin, la pianiste Julie Lamontagne qui cumule aussi l’importante fonction de chef d’orchestre pour plusieurs chanteuses, revient à ses premières amours. De formation classique qu’elle aura mise de côté au profit du jazz, nous sommes avec Opus Jazz en présence d’une nouveauté hybride, un opus pour reprendre le titre phare qui télescope sur le mode de la composition et de l’improvisation, plusieurs thèmes classiques.

Expliqué de façon très précise dans les notes du livret, les onze plages renferment des clins d’œil bien sentis à Brahms : Walt for Fred, qui s’adresse aussi au pianiste Fred Hersch, Trilogie Colorée (Debussy), l’Aria de la Défunte (Fauré),  Chopineries, Prélude Romantique (André Mathieu). Beaucoup de style, une approche tenue jamais mécanique et un sens certain de la poésie.

Julie Lamontagne - Opus Jazz


 Stranahan Zaleski Rosato Trio - Anticipation

12 janvier 2012

Avant la rentrée montréalaise, la pianiste Julie Lamontagne étant la première à ouvrir le bal à la fin du mois, tournons-nous vers les hautes cimes du Colorado avec le trio du batteur américain
Colin Stranahan
qui présente Anticipation. Dans un ensemble qui reflète le passé et le présent, les amateurs de caisse claire, tambours et autres subtilités métronomiques trouveront amplement de quoi faire leur bonheur et discuter, autour des thèmes exposés.

Si l’ombre de Monk  plane sur cette nouveauté, ce qui est loin d’être désagréable, Colin et ses complices Glenn Zaleski, piano et Rick Rosato à la contrebasse tracent des sillons modernes : First Rain, Anticipation, Origami, bien menées, athlétiques,  juste à point et jamais redondants. Rayons classiques, nous retrouvons avec plaisir : All The Things You Are, Boplicity  et le toujours émouvant I Should Care.

Du très beau travail aux arrangements ciselés.

pour voir un extrait de Anticipation, cliquez ici

par Christophe Rodriguez


Facebook Twitter Youtube