Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 26 mai 2016 au mercredi 1 juin 2016

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Pour célébrer l’été, la 37e édition du Festival International de Jazz de Montréal présente la série Les Grands concerts Rio Tinto à 20h au Théâtre Maisonneuve!

Primeur 5_150x150_grandsconcerts.gifLa série Les Grands concerts Rio Tinto présente Gregory Porter (29 juin) qui n’a pas mis longtemps à faire sa place dans le panthéon du jazz vocal contemporain. Par la suite, voyez la pianiste japonaise Hiromi (30 juin) réputée pour sa virtuosité. Aussi, le Blue Note 75 band (1er juillet), un véritable feu d’artifice, montera sur scène avec des grands noms du jazz : Robert Glasper, Lionel Loueke, Ambrose Akinmusire, Marcus Strickland, Derrick Hodge et Kendrick Scott. Après le rendez-vous manqué l’an dernier, l’immense guitariste Taj Mahal (2 juillet), sera de retour au grand bonheur du public. La chanceuse américaine, Stacey Kent (3 juillet), enfant chérie du jazz, revient avec un nouvel album tout en douceur.

À l’occasion de son premier album en 7 ans, Joe Jackson (4 juillet) fait son entrée au Festival pour nous présenter son répertoire aussi électrique que savoureux. Dans un sublime périple de l’Afrique jusqu’aux États-Unis, le légendaire bassiste new-yorkais, Marcus Miller (6 juillet), offrira une prestation de son plus récent disque. Ensuite, retrouvez le Volcan Trio (7 juillet), des solistes et des accompagnateurs plusieurs fois en nominations aux Grammy Awards. Puis, voyez les balades délicates et le rock percutant de la chanteuse folk rock américaine Brandi Carlile (8 juillet). Finalement, le Preservation Hall Jazz Band (9 juillet) offrira un voyage au cœur des origines profondes du jazz.

Billets et infos sur montrealazzfest.com


Cet été, vibrez au rythme de la série Invitation TD présentée à 18h au Gesù, pour la 37e édition du Festival International de Jazz de Montréal!

Primeur 6_150x150_invitations.gifLa série Invitation TD reçoit le surdoué trompettiste de la Nouvelle-Orléans Christan Scott, d’abord en formule solo : aTunde Adjuah (30 juin), puis avec le virtuose de la guitare Charlie Hunter (1er juillet), et finalement avec Lizz Wright (2 juillet) et sa voix chaude et son charisme fou.

Maître de la composition et de l’interprétation, le légendaire pianiste Kenny Barron s’arrête au Festival pour la première fois depuis 2011 - trois fois plutôt qu’une ! Tout d’abord, il sera en prestation avec l’éminent guitariste béninois Lionel Loueke (3 juillet). Ensuite, pour le deuxième volet de la série, Kenny Barron croise le fer avec une jeune prodige, la chanteuse et flûtiste Elena Pinderhughes (4 juillet), et finalement, le jazzman s’offre aux festivaliers en formule trio (5 juillet).

Les amateurs de Chet Baker seront comblés avec deux soirées en hommage à l’immense trompettiste. Voyez le trompettiste montréalais Ron Di Lauro (7 juillet) qui se plonge dans le répertoire de la légende. Puis, finalement, pour clore cette série-hommage, avec sa voix profondément soul dans un groove des plus cool, le chanteur américain José James montera sur scène avec le trompettiste Takuya Kuroda. (8 juillet).

Billets et infos sur montrealazzfest.com


Christine Jensen, l'artiste du mois de juin au Dièse Onze + Josh Rager, Jeff Johnston, John Roney, François Bourassa, Ingrid Jensen, David Restivo, Normand Deveault, André Leroux, James Gelfand, Marie-Fatima Rudolf et le nouveau piano Kawai!

diese_onze_nouveau_logo_150X150.jpgVoici un aperçu de la programmation du mois de juin pour le Dièse Onze...

Tout d'abord, nous sommes très fiers de vous annoncer que grâce à la collaboration de la banque (!!!) et de Piano Vertu, nous avons maintenant un piano Kawai de 6'1" tout neuf, tout accordé et tout beau...Inutile de vous dire combien les pianistes de la ville apprécient la touche et la sonorité de ce nouveau jouet, et je vous invite à venir voir et entendre la différence...c'est incroyable à quel point ça change la vibe et l'inspiration de l'ensemble des musiciens sur la scène...Quel délice!

Bizarre mais vrai, vous aurez une chance inouï d'entendre le piano tous les jeudis de juin, puisque notre artiste du mois est nul autre que la saxophoniste Christine Jensen...je m'explique : Christine jouera avec 5 formations différentes, dont 5 pianistes exceptionnels ; le 2 juin, le Chronic Sextet avec Josh Rager au piano, le 9 juin, en 4tet, la musique inspiré de Kenny Wheeler avec Jeff Johnston au piano, le 16 juin, en 4tet, c'est la musique de Wayne Shorter avec John Roney au piano. Le 23 juin, le ECM songbook avec François Bourassa au piano toujours en 4tet, et le 1er Juillet, dans le cadre du FIJM, les sœurs Christine Jensen et Ingrid Jensen avec le Torontois David Restivo au piano en 5tet.

Toujours sur la thématique du piano, ne manquez pas le trio de Normand Deveault le 4, le quartet du saxophoniste André Leroux avec James Gelfand au piano le 17, et finalement le quartet de la pianiste Marie-Fatima Rudolf le 25.

Dernière petite "plug": voici une suggestion pour passer une St-Jean-Baptiste plus intime que dans un parc et alliant musique francophone et jazz. Le saxophoniste Yannick Rieu nous présentera une rare prestation le 24 de son disque La Vie en Rose - Hommage à la Chanson Française, accompagné de Sylvain Provost à la guitare et Guy Boisvert à la contrebasse.

Le Dièse Onze est fier de s'associer à sortiesJAZZnights.com pour vous faire mieux connaître notre programmation. Bon jazz!

Gary Tremblay

Voyez notre entrevue avec Gary Tremblant en cliquant ici

Voyez notre entrevue avec Alex Bellegarde au sujet des jams, tous les mardis, en cliquant ici

Pour toute notre programmation, consultez dieseonze.com

Dièse Onze

4115A St-Denis
514-223-3543


Le jazz brésilien de la pianiste, chanteuse et auteure-compositeure Eliane Elias qui sera au Domaine Forget de Saint-Irénée, dimanche le 19 juin.

elianeelias_cute_150X150.jpgDimanche le 19 juin 2016, la pianiste, chanteuse et auteure-compositeure brésilienne Eliane Elias sera avec son quartet au Domaine Forget de Saint-Irénée. J'ai discuté avec Eliane au sujet de son plus recent CD, Made In Brazil, l'enregistrement au Brésil, ses musiciens, ce qu'elle jouera au Domaine, Jobim, son départ pour NY à 21 ans, sa passion partagée de la musique brésilienne et du jazz, sa carrière de pianiste et de chanteuse, ses idoles, ses meilleurs moments musicaux, ce qu'elle écoute et avec qui elle aurait aimer jouer.
------------------------------------------------------------
CT - Eliane Elias, votre plus récent album Made In Brazil, est en nomination pour un Grammy dans la catégorie Best Latin Jazz Album, félicitations! Cet album est le premier que vous enregistré au Brésil depuis que vous êtes aux États-Unis, en 1981. Pourquoi un enregistrement au Brésil, après toutes ces années ?
------------------------------------------------------------
EE - "Ça s'est fait de façon très spontanée, ce n'était pas prévu. J'avais un peu de temps libre et j'étais au Brézil, j'ai donc commencé à travailler sur des idées musicales qui émergaient. J'ai écrit des arrangements, quelques nouvelles pièces et des textes et tout commençait à ressembler à un album, j'ai donc contacté quelques musiciens et nous avons commencé à les répéter. Après ces répétitions je me suis dit - c'est comme ça que je voyais ce projet - on est donc allé en studio pour enregistrer. J'avais toujours voulu enregistrer un album au Brésil."
------------------------------------------------------------
CT - Parlez-nous de vos musiciens et de ce qu'on entendra ...
------------------------------------------------------------
EE  - "J'ai un groupe fantastique avec lequel je travaille depuis des années. À la basse, le légendaire Marc Johnson, un des meilleurs bassistes de la planète, et mon avis est  partagé! À la batterie Mauricio Zottarelli, un virtuose incroyable, il viens du Brésil et nous apporte de superbes rythmiques brésiliennes. À la guitare, Rubens de La Corte, un autre collègue de longue, de Sao Paulo. C'est vraiment un super groupe, tous des virtuoses. Et je chante.  Standards brésiliens, standards de jazz, joués dans une esprit brésilien avec plein de rythmes et mettant en vedette tous les membres du groupe. Nous avons joué ce concert pour des publics captivés partout sur le globe. J'ai très hâte de jouer cette musique au Domaine, ça sera une merveilleuse expérience. En concert nous jouerons donc des pièces de Made In Brazil, du Jobim, des pièces originales, vous savez, un peu de tout."  (Note de l'éditeur : elle oublie de nous dire qu'elle joue du piano.)
------------------------------------------------------------
CT - Comment avez rencontré Antonio Carlos Jobim ?
------------------------------------------------------------
EE -  "C'était une chance incroyable de le rencontrer. J'étais en tournée pendant trois ans avec Vinicius de Moraes, avec qui il co-écrivait. Vinicius était le plus important parolier  du Brésil et un des ses plus importants poêtes.  Donc à travers Viniciues de Moraes ainsi que Toquinho, une autre collaborateur de Jobim, j'ai eu l'occasion de bien connaître Jobim. J'ai donc eu l'occasion de jouer de la musique avec tous les grands créateurs de la bossa nova."
------------------------------------------------------------
CT - Qu'est-ce qui vous incita à quitter le Brésil pour New York si jeune (21) ?
------------------------------------------------------------
EE - "J'ai toujours voulu jouer du jazz car j'aime improviser. Outre la musique brésilienne, je voulais développer l'improvisation jazz et le Brésil ne pouvait m'offrir ce que je cherchait. Quand j'ai eu 21 ans, j'ai senti que c'était le bon moment et je suis parti. Je ne parlais pas l'anglais et je ne connaissais personne mais j'avais ma musique. C'était mon language, ma carte de visite et tout ce que j'avais, et ça m'a ouvert les portes."
------------------------------------------------------------
CT - Comment partagez-vous cet amour de la musique brésilienne, du jazz, de la pop et même du classique ?
------------------------------------------------------------
EE - "J'aime toute bonne musique. Une musique qui a toutes les qualités que je recherche. De belles harmonies, de belles mélodies, des beaux textes, des rythmes  entrainants, tout ça ensemble. Ce sont tous des élements importants pour moi. Et le fait que je joue du piano et que je chante, ça crée tout un monde de possibillités dans toutes sortes de directions."
------------------------------------------------------------
CT - Êtes-vous chanteuse en premier et pianiste en deuxième ?
------------------------------------------------------------
EE - "Je suis pianiste en premier, en deuxième, en troisième, en quatrième, et en cinquième (rires), et je chante. J'ai toujours utilisé la voix, même au début, comme un  instrument, et avec des textes. J'ai toujours été pianiste, je me suis établi en premier et avant tout comme pianiste et la voix est quelque chose que j'ai ajouté en concert, et en  enregistrement. J'ai fait beaucoup d'albums de musique instrumentale sans voix. J'ai commencé à prendre plus de place avec ma voix, l'incorporant dans les trucs instrumentaux que je faisais..."
------------------------------------------------------------
CT - Qui étaient vos idoles au début et maintenant ?
------------------------------------------------------------
EE - "C'est difficile pour moi de dire à cette étape de ma vie qui sont mes idoles. Je peut vous dire qu'il y a la beauté de la musique qui m'a influencée et que je voulais apporter cet élément dans ma musique. Il y aussi les grands pianistes que sont Art Tatum, Bud Powell, Wynton Kelly, Oscar Peterson, Bill Evans, Herbie Hancock, Keith Jarrett, ils étaient tous des influences quand j'étais plus jeune. Maintenant ce sont des collègues avec qui je joue comme Herbie Hancock avec qui je joue en duo. J'ai finalement joué avec plusieurs de ces musiciens que j'ai admiré et qui étaient vivants quand je suis venu à New York. Sur le plan vocal, j'ai toujours aimé Frank Sinatra, son charme et sa façon de se comporter, spécialement dans une certaine période de sa vie, et sa musique. J'ai également été influencé par des artistes brésiliens comme Joao Gilberto, Antonio Carlos Jobim, pas seulement sa façon de chanter mais ses compositions, sa façon de présenter ses mélodies, c'est un grand compositeur, et les rythmes du Brésil, vous savez des gens comme Gilberto Gil, Caetano Veloso. Il y a tellement de choses et d'artistes différents qui m'ont influencé à travers ma jeunesse et mon développement. Il y en a plusieurs qui font maintenant partie de ma vie et nous collaborons ensemble."
------------------------------------------------------------
CT - Quels sont vos meilleurs moments musicaux et avec qui ?
-----------------------------------------------------------
EE - "C'est difficile à dire car la plupart du temps je travaille comme leader, avec ma musique, et je suis très sélective. Tout ce que j'ai fait est important et je ne pourrai pas dire celui-çi ou celui-là, ça serait injuste, et il y en a trop. Cette année on fait une tournée de réunion Steps Ahead, j'étais dans Steps Ahead en 1982-1983, avez les meilleurs musiciens de New York ; Mike Mainieri, Eddie Gomez, Michael Brecker, Peter Erskine, j'étais au piano, c'est un super quintette, c'était vraiment quelque chose. Randy Brecker était aussi très très bon, nous avons travaillé ensemble, ce qui arrive encore, c'est mon ex-mari et un bon ami. Il y eu aussi le Mingus Dynasty Band, on a eu tellement de plaisir avec ce groupe, et j'ai joué avec Toots Thielemans, aussi des duos avec Herbie Hancock, il y en a tellement de moments, et ils sont tous importants. Comme le big band avec Bob Brookmeyer, cet arrangeur incroyable, qui arrangea six de mes chansons et avec qui j'ai crée des concepts pour big band. J'ai aussi fait des duos avec le pianiste classique Arnaldo Cohen, un pianiste incroyable. Aussi ça fait 30 ans que je travaille avec Mark Johnson, un bassiste hors-pair, nous avons une très grande affinité musicale, et nous sommes comme une seule personne."
------------------------------------------------------------
CT -  Quelle musique écoutez vous ?
------------------------------------------------------------
EE - "Comme je travaille beaucoup avec la musique, quand je ne travaille pas j'aime le silence pour créer, car la musique viens du silence et de l'intérieur. Mais ça ne veut par dire que je ne m'intéresse pas a ce que font mes collègues. J'écoute la musique quand je prends l'avion, ou quand j'écoute des CD que je reçoit qu'on m'envoie, pour être au courant, quand j'ai le temps. Je suis comme une éponge, j'entends quelque chose et je l'absorbe, donc, quand je crée j'ai besoin de silence pour que ça viennes de l'intérieur, de ce ce qui se passe dans ma vie, de ce qui m'entoure, ce qui m'affecte dans ma vie, ce que je vois, et ça se traduit en musique."
------------------------------------------------------------
CT - Si vous pouviez jouer avec n'importe qui, mort ou vivant, ça serait qui ?
------------------------------------------------------------
EE - "Je ne pense pas pouvoir répondre à cette question, est-ce que je peut ?(rires)...si je dit un nom, j'en dirais 20 !."
------------------------------------------------------------
Entrevue : Claude Thibault
------------------------------------------------------------
Eliane Elias Quartet
Domaine Forget de Saint-Irénée (Charlevoix)
Dimanche, le 19 juin 2016 - 15h
Pour voir l'EPK de Made In Brazil, cliquez ici
------------------------------------------------------------


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Lorraine Desmarais Big Band - Danses, Danzas, Dances

Ah cette chère Lorraine Desmarais!  Qu’elle soit avec son trio, en duo avec un autre pianiste, en solo ou avec son big band, le travail est toujours celui d’un orfèvre qui travaille son art. Depuis plus de vingt ans, nous suivons la carrière de cette grande pianiste au talent indéniable, et avec cette nouveauté, chapeau! Sans jamais se départir de son travail d’écriture, elle livre avec Danses, Danzas, Dances, un baume à l’ennui et trois clins d’œil au swing. Dans un esprit parfois Billy May, parfois Stan Kenton, nous songeons bien évidemment à Cuban Fire, son big band fait feu de tout bois. Si dans son essence il est question de musique latine, nous sommes aussi en présence de bien plus que cela.

Prenons par exemple Reggae Do!, Olivier ainsi qu’Ultra Triple Swing, et, la note bleue des beaux jours reprend ses droits. Dans un autre rayon, celui-ci beaucoup plus latin, Lorraine Desmarais fait encore des miracles. Il est impossible de résister à son Habanera, Bolero Romantico quand ce n’est pas, cette Milonga qui vous prend aux tripes. Allez, faites-vous plaisir avec cette nouveauté qui n’est pas simplement de circonstance. Dans le cœur et dans l’âme, c’est du travail de professionnel qui vous dit : «Dansez maintenant».

Samedi le 25 juin, Domaine Forget de Saint-Irénée de Charlevoix
Vendredi le 1e juillet, l’Astral dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


TVJAZZ  1 juillet 2013
Entrevue Gregory Porter au FIJM, lundi le 1e juillet, 2013


Brad Mehldau joue solo à la Maison, vendredi le 27 mai.

bradmeldau_150X150.jpgDans ce concert unique le prolifique pianiste américain Brad Mehldau délaisse son trio pour un premier concert solo à la Maison symphonique!

Suite à ses concerts solo du Festival en 2000, 2008 et 2011, Brad Mehldau, un des très grands pianistes de la planète jazz, nous offre son premier concert à la Maison symphonique, un lieu fait sur mesure pour l'artiste.

Penseur et improvisateur singuler, il est l’un des plus grands pianistes de sa génération. Chacun de ses concerts solo se transforme en un intense voyage émotionnel qui brode entre jazz et classique, grands standards américains et incroyables versions de morceaux de Björk, des Beatles ou de Radiohead. Chaque thème devient alors prétexte à des improvisations à couper le souffle, se muant parfoit en des instants magiques de liberté absolue. Rare en solo, c’est assurément l’un des évènements musicaux de ce printemps tardif à Montréal.

Pop, rock, musique classique et romantisme allemand sont imbriqués dans l'écriture et le jeu. Son utilisation de certains éléments jazz traditionels, mais toutefois sans s'y limiter, son jeu simultané de deux mélodies distinctes avec ses deux mains, entres autres, ont influencé les musicians de jazz et autres genres d'aujourd'hui, dans leur façon de composer, de jouer, ainsi que dans leur choix de répertoire.  Le jeu de Brad Mehldau combine une habilité technique bien à lui et une maîtrise de structure et de rythmes.

"Un superbe technicien classique, il peut transformer un standard jazz en un fugue à la Bach.” (The Guardian)

Brad Mehldau solo
Vendredi le 27 mai 20h
Maison symphonique
--------------------
Coco - coconette@gmail.com
Facebook / twitter
Animatrice de Coco Jazz à 100,1 CKVL FM
www.coco-jazz.com/


Jeudi le 26 mai, Claude Thibault présente sa chronique mensuelle à Quand le jazz est là, avec Stanley Péan sur ICI Musique

image 26 mai 2016.jpgJeudi le 26 mai, l'éditeur de sortiesJAZZnights.com, Claude Thibault, est l'invité de Stanley Péan à Quand le jazz est là sur ICI Musique

À partir de 18h49, on parlera de ces sujets et de cette musique, de l'actualité jazz du Québec, de nouveautés et de primeurs.

1) Aurélia O'Leary - FestiVoix de Trois-Rivières - dimanche 26 juin

2) Eliane Elias Quartet - Domaine Forget (Saint-Irénée de Charlevoix) - dimanche 19 juin 15h Saint-Irénée (Charlevoix)

3) Jean-François Lambert Trio - Les Vendredis Jazz au Cercle Carré - vendredi 24 juin

4) Brad Mehldau - Maison symphonique -  vendredi 27 mai

5) Hommage Headhunters : François D'Amours Dan Thouin Johanna Peters Alex Lapointe Max Sansalone - Dièse Onze - vendredi 27 mai


TVJAZZ  10 août 2012
Jeff Johnston Fraser Hollins - Footprints - Festi Jazz Mont-Tremblant 2012


TVJAZZ  1 juillet 2013
Gregory Porter "On My Way To Harlem" au FIJM, lundi le 1e juillet, 2013


TVJAZZ  3 octobre 2013
Christine Jensen Jazz Orchestra - Nishiyuu - L'OFF Jazz au Lion d'Or, 3 oct 2013


TVJAZZ  25 octobre 2013
En Trois Couleurs, Marie-Josée Simard François Bourassa Yves Léveillé - Bullet Train - Conservatoire de Mtl, 25 oct 2013


TVJAZZ  24 décembre 2015
Eliane Elias - Made In Brazil (The Making Of)


Facebook Twitter Youtube