Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 25 août 2016 au mercredi 31 août 2016

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

La Fête du Travail, je la passe au Festi Jazz international de Rimouski!

4 - animation 25 aout.gifVous l’attendiez, toute une équipe vous la prépare avec passion, et voilà qu’elle arrive! Nous parlons évidemment de la 31e édition du Festi Jazz international de Rimouski, qui clôturera la saison estivale sur une note colorée, pour aborder l’automne plein d’entrain!

17 scènes, 300 artistes, 60 spectacles, la Buvette Errazuriz…vous trouverez bien votre bonheur au détour d’un magnifique coucher de soleil!

Et parce que l’équipe du Festi Jazz tient à proposer un événement accessible et intéressant pour tous, en plus d’un accès gratuit au site, le public pourra se retrouver au cœur d’une riche programmation d’artistes des 4 coins du monde. Au total, ce sont plus de 35 spectacles gratuits éparpillés sur les 17 scènes de l’événement.

Voyagez entre la chaleur musicale de Rachel Therrien, la rencontre atypique du trio d'Emie R Roussel et de Norman Lachapelle, le passionné guitariste Gilad Hekselman, le dynamique Pierre Kwenders, les habituels Riki-Dixie Bouncing Band et pleins d’autres qui répondront présents pour votre plus grand bonheur!

Qu’attendez-vous pour nous visiter et réserver en vue de passer une Fête du Travail unique?

Retrouvez toutes les informations sur festijazzrimouski.com ainsi que sur notre page Facebook et twitter


Le grand harmoniciste et père de Bluesette, Toots Thielemans, nous à quitté.

Toots-Thielemans-6-150x150.jpgNDLR : Le grand harmoniciste Toots Thielemans nous a quitté à l'âge de 94. Nous avions eu l'immense plaisir de discuter avec le père de Bluesette qui était en concert au Festival Montréal en lumière 2012, avec le pianiste Kenny Werner. En hommage à Toots, nous republions cette entrevue.
---------------------------------------------------------------
À l’aube de ses quatre-vingt-dix ans, Jean-Baptiste Thielemans dit Toots ouvrait le Festival Montréal en lumière 2012 comme invité d’honneur. Ce cadeau inestimable de la part des organisateurs et Toots « remercie encore André Ménard »,  vous fera redécouvrir l’homme qui a donné ses lettres de noblesses à l’harmonica jazz. Après une tournée au Japon avec le pianiste Kenny Werner qui sera son acolyte, jeudi 16 février 2012 au Théâtre Maisonneuve, l’harmoniciste prenait quelques jours de repos dans sa Belgique natale. Après lui avoir fait remarquer que Bluesette accompagna l’enfance de votre journaliste, il en joua une où deux mesures au téléphone et revint sur ce succès :
---------------------------------------------------------------
TT « Et moi, elle m’accompagne depuis plus de cinquante ans. Quand j’ai composé cette valse qui n’avait pas un but véritablement jazz, le succès fut instantané. Allez savoir pourquoi, mais plusieurs télévisions ainsi qu’émissions de radio en ont fait leur thème musical. Hélas, avec le temps qui passe, je ne peux plus la jouer à la guitare ou même la siffloter. Une chance qu’il me reste mon harmonica (rires). »
---------------------------------------------------------------
CR
- Au cours d'une très longue carrière qui a commencé sous les auspices du clarinettiste Benny Goodman, vous avez fréquenté le gotha du jazz et des musiciens qui sont tout ou presque devenus vos amis :
---------------------------------------------------------------
TT
- « Et avouons aussi que beaucoup ont disparu. Je songe au pianiste Bill Evans avec qui j’ai joué, Pepper Adams, saxophoniste baryton, Dinah Washington, George Shearing. Disons que le hasard a bien fait les choses, avec un peu de talent ».
---------------------------------------------------------------
CR
- Toujours modeste, donnant un coup de pouce aux plus jeunes, Toots continue à propager la bonne parole :
---------------------------------------------------------------
TT
- « Avec Kenny Werner, on se « chatouille », on raconte des histoires sous forme de standards et autres compostions qui sortent de nos tiroirs. Un duo complémentaire et heureux ».
---------------------------------------------------------------
Longue vie, Monsieur Thielemans.

Entrevue de Christophe Rodriguez.

Pour voir Days of Wine and Roses capté le 16 février 2012 au Festival Montréal en Lumière à la Place des Arts, cliquez ici

Toots Thielemans
avec le pianiste Kenny Werner
Jeudi le 16 février 20h - Théâtre Maisonneuve de la PdA
Informations : Festival Montréal en lumière


La musicienne et ex-montréalaise Vanessa Rodrigues crée Brazil Strings et aide les jeunes du Brésil à découvrir la musique.

brazilstrings150X150.jpgBrazil Strings a été crée en 2013 par la musicienne et enseignante Vanessa Rodrigues pour soutenir ses efforts auprès du Rocinha Music School, un organisme a but non lucratif de Rio qui enseigne les instruments à cordes aux jeunes de Rocinha, la plus grande favela d'Amérique du Sud.

Pourquoi les instruments à cordes?

La famille des instrument à cordes à archet : violon, alto, violoncelle et contrebasse, forment l'épine dorsale de l'orchestre symphonique. Plusieurs projets partout au Brésil tels le Rocinha Music School ont des programmes orchestraux qui permettent de développer le plein potentiel des jeunes.

Et pourquoi un orchestre en fait? 
Jouer dans un orchestre développe le respect des autres ainsi que l'estime de soi et la confiance. Mais dans un pays comme le Brésil avec ses inégalités sociaux-économiques, la musique classique est inaccessible pour la plupart des gens. Les enfants dans le bas de la classe moyenne sont trop souvent exclus des programmes parascolaires qui pourraient les aider dans leur éducation et développement social.

Heureusement, le programme El Sistema de Vénézuela et autres programmes similaires ont changé tout ça, permettant aux enfants de tous les millieus de découvrir le plaisir
de la musique par eux-mêmes.

“Il est évident que la musique doit être reconnue comme un élément de socialisation, comme un agent de développement social du plus haut niveau, car elle transmets les de grandes valeurs –  solidarité, harmonie, compassion. Et elle permets aussi d'unir toute la communauté et d'exprimer de nobles sentiments.” -Jose Antonio Abreu, fondateur de El Sistema

Elle est actuellement en campagne de sociofinancement jusqu'au 1e octobre, pour contribuer, c'est ici : https://fundrazr.com/brazilstrings

Pour voir une vidéo qui présente le projet, c'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=-Pz9WzwSYwI

Vanessa Rodrigues
joue également du jazz, de la salsa et autres genres au piano et à l'orgue. Elle vécu plusieurs années à Montréal avant de partir pour le Brésil. Elle réalisera 5 albums comme leader : Soul Project (2005); Gale/Rodrigues Group Live at the Rex (2007); Soul Food for Thought (2009); Buckaloose: the 270 Sessions (2010); et Buckaloose: Live at Upstairs (2013). Pour voir une vidéo avec le bassiste Oscar Stagnero le 23 mai 2009 au Upstairs, sur Too High de Stevie Wonder, c'est ici


Jazzamboka lance son 1e album au Théâtre Fairmount samedi le 10 septembre!

Jazzamboka.jpgRésultat de deux années de travail, Jazzamboka vous invite au concert de lancement de son tout 1er album.

Voyez Félix Leblanc au claviers, Julien Fillion au sax, Emile Farley à la basse, Elli Miller-Maboungou au percussions (ngoma), Noel Mpiaza à la batterie et Jean-Pierre Zanella, saxophoniste invité dans Statement dans une vidéo que nous avions capté à la Journée Internationale du Jazz le 30 avril dernier.

Pour voir la vidéo, c'est ici

L'événement sur Facebook


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Beth McKenna Jazz Orchestra - Home : Montréal

Avouons tout de suite que je connais peu la saxophoniste ténor et chef d'orchestre Beth McKenna. Originaire de la Nouvelle-Écosse, elle a fait une grande partie de ses classes à Montréal, avec des professeurs aussi variés que Rémi Bolduc, Christine Jensen et Jim Doxas. Si je l’ai entendu lors des récents festivals de jazz, ce disque est tout autre, puisqu’elle est avec sa grande formation. Composé en majeure partie de jeunes montréalais, signalons la présence de la tromboniste Hélène Lemay et des trompettistes Rémi Cormier / Hichem Khalfa, ce
Home : Montréal propose des idées bien intéressantes.  Ayant reçu des compositions de Christine Jensen, John Roney, Darcy James Argue et Jim Mc Neely, la jeune saxophoniste pouvait raisonnablement « ouvrir la machine ».

En quatre plages et mouvements bien tassées, nous reconnaissons facilement les influences et les styles d’écriture, et surtout, l’immense apport du maître que fut Gil Evans. Moins hermétique dans son esthétique que l’Orchestre national de jazz de Montréal, sans toutefois sans éloigner, nous parlons ici d’une vue d’ensemble qui demande une écoute attentive. À mille lieues de ce que firent Ellington, Basie ou Kenton, Beth McKenna se fait l’avocate d’une approche poétique où toutes les pièces trouvent leurs appuis dans le maillage des atmosphères. S’il y avait un plus de swing, vous savez, ce genre de truc qui vous fait taper du pied, notre travail est aussi d’encourager ces jeunes qui osent. En conclusion, bravo pour la direction d’orchestre ainsi que du message qui est transmis.

Une jeune dame à suivre attentivement, parce qu’elle a de bonnes idées ainsi que plein de bons musiciens.

Pour voir notre vidéo de Start, d'un autre projet, c'est ici

http://www.bethmckenna.ca/

Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


TVJAZZ  16 février 2012
Toots Thielemans et Kenny Werner - Days of Wine and Roses - Montréal en Lumière à la Place des Arts - 16 fev 2012


Gary Schwartz Jim Hall Project, samedi le 27 août, au Dièse Onze.

gary shwartz ron di lauro de celine 150X140.jpgLe guitariste Gary Schwartz rends hommage au guitariste Jim Hall.

Gary Schwartz n’est pas un guitariste typique, il a son style et une allure qui plait beaucoup et qui est près des jeunes musiciens. Professeur à l’Université de Concordia, il sillonne la scène jazz montréalaise et canadienne dans divers projets depuis belle lurette.

Schwartz a fait partie de plusieurs formations musicales en trio et big band, il a touché au blues, au funk, il a même foulé les planches au côté de James Brown. C'est un guitariste épatant et versatile, ce qui l’a mené à jouer avec l’OSM ainsi que l’Orchestre de Chambre de McGill.

Décédé en 2013, Jim Hall était un guitariste américain de jazz avec une affection pour le cool jazz et le post-bop. Hall avait une grande connaissance de la composition classique et un penchant pour la musique moderne, son style n’a cessé d’évoluer. Schwartz me dit que Jim Hall a développé un langage pour la guitare avec des harmonies sublimes, c’est ce  qui l’a attiré à étudier et jouer les compositions de ce grand guitariste.

Très bien entouré pour la soirée, Gary Schwartz nous livre du jazz des années 70 et 80 et rends hommage à Jim Hall. Le groupe revisite les albums Alone Together et  These Rooms, entre autres. Un retour en arrière, du jazz avec harmonies et rythmes absolu.

Voici Jim Hall sur St.Thomas, la 1ière piste d'Alone Together

Gary Schwartz, guitare et arrangements
Ron Di Lauro, trompette
Guy Boisvert, contrebasse
Guillaume Pilote, batterie

Gary Schwartz Jim Hall Project
Samedi le 27 août, 21h30
Dièse Onze
4115A St-Denis   
514-223-3543

Photo : Celine JJazz
--------------------
Coco - coconette@gmail.com
Facebook / twitter
Coco Jazz host at 100,1 CKVL FM
www.coco-jazz.com/


Ce soir, jeudi le 25 août, Claude Thibault présentera sa chronique mensuelle à Quand le jazz est là, avec Stanley Péan sur ICI Musique

Quand le jazz est la - nov 2014 - 150X114.jpgJeudi le 25 août, l'éditeur de sortiesJAZZnights.com, Claude Thibault, était l'invité de Stanley Péan à Quand le jazz est là sur ICI Musique

À partir de 18h49, on parlera de ces sujets et de cette musique, de l'actualité jazz du Québec, de nouveautés et de primeurs.

1) Montréal Hard Bop - Festi Jazz Rimouski - Scène Hydro-Québec (sam 3 sept 18h) Bistro Le Réserve (sam 3 sept 21h) Les Jardins de Métis (dim 4 sept 10h)

2) Jazzamboka lancement CD - Théâtre Fairmount - sam 10 sept 19h

3)  Jacques Schwarz-Bart - The Jewazz Project (avec Jean-Michel Pilc Rémi-Jean LeBlanc Martin Auguste) - Centre Segal - dim 11 sept 20h

4) Dee Dee Bridgewater Feathers Tour - Théâtre Marcellin-Champagnat de Laval - jeudi 15 sept 20h

5) Matthieu Bélanger Quartet - Sutton Jazz - sam 17 sept 20h


TVJAZZ  1 octobre 2016
Vanessa Rodrigues Brasil Project


Facebook Twitter Youtube

Gagnez une paire de billets pour Dee Dee Bridgewater le 15 septembre au Théâtre Marcellin-Champagnat.

Nom du concours

PARTICIPEZ