Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 29 janvier 2015 au mercredi 4 février 2015

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

En Trois Couleurs, avec la soliste-percussioniste Marie-Josée Simard et les pianistes François Bourassa et Yves Léveillé, lancement d'album le 10 février et 4 concerts du 31 janvier au 12 avril à Montréal, Shawinigan et Mont-Laurier.

animation En Trois Couleurs printemps 2015_v2.gifLe 10 février prochain l’album tant attendu du projet En Trois Couleurs sera lancé sous étiquette Atma Classique, il sera disponible enligne ici et en magasin.  Réunissant la soliste-percussionniste Marie-Josée Simard, et les compositeurs-pianistes François Bourassa et Yves Léveillé, ce projet et concert fut gagnant du Prix Opus du meilleur concert jazz de l'année 2012-2013.

Les mélomanes apprécieront cette collaboration inédite pour deux pianos et percussions qui dévoile une palette de couleurs insoupçonnées aux confins du jazz, du piano classique contemporain et de la libre improvisation. Gongs, marimba, cloches tubulaires et vibraphone résonnent en diapason avec le raffinement des pianos déjantés.

Dès le concert inaugural, présenté au Conservatoire de Musique de Montréal le 15 février 2013, le succès a été en rendez-vous pour En Trois Couleurs. Le trio SimardBourassa - Léveillé est salué à la fois pour son audace, sa sensibilité et sa générosité musicale sur scène.

Pour voir "Bullet Train" cliquez ici

D’une extrême originalité’, Serge Truffaut, Le Devoir

Ne ratez pas une de nos prochaines prestations dans une salle près de chez vous.

En Trois CouleursMarie-Josée Simard, François Bourassa et Yves Léveillé

St-Geneviève - ouest de Mtl - samedi, 31 janvier : Salle Pauline-Julien 514-626-1616 - Shawinigan - vendredi, 6 février : Maison de la Culture Francis-Brisson 819-539-6444 -
Longueuil - samedi, 7 février : Théâtre de la Ville de Longueuil 450-670-1616 - Mont-Laurier - dimanche, 12 avril (15h30) : Espace Théâtre Muni-Spec 819-623-1222


Notes on Montréal de Mike Rud, mettant en vedette Sienna Dahlen avec Chad Linsley, Adrian Vedady, Dave Laing + Mommies on the run, au Lion d'Or, vendredi le 6 février.

NotesOnMontreal_150X150.jpgNotes on Montréal de Mike Rud, avec la participation de Sienna Dahlen, album gagnant du Juno 2014 pour l’album Jazz Vocal de l’année est un magnifique disque honorant cette ville inoubliable, et la façon qu'une génération d’écrivains l’ont représenté. Ce groupe de musiciens d’une grande sensibilité, incluant un quatuor a cordes, vous amène dans un voyage musical passionnant qui a demandé a Mike Rud des années de recherche et de  création.

“…Les paroles de Rud sont particulièrement éloquentes…” -Montreal Gazette, Bill Brownstein

Guitariste, compositeur, arrangeur et parolier, Mike Rud possède une maîtrise de McGill et a également étudié a New York avec le légendaire Jim Hall. De plus Mike a joué avec de grands noms du jazz tels Kenny Wheeler et Herb Ellis.

Sienna Dahlen est chanteuse, instrumentiste, compositrice et professeure. Elle se produit régulierement à travers l’Europe, aux États-Unis,  Mexique, Argentine ainsi qu’au Canada. On peut aussi entendre sa voix dans le film gagant d’un Academy Award, "The Danish Poet". (Torill Kove)

Pour voir "Babe" cliquez ici

iTunes, CD Baby, et sur www.notesonmontreal.com

Notes on Montréal de Mike Rud, mettant en vedette Sienna Dahlen + Mommies on the run. Chad Linsley (piano) Adrian Vedady (basse) Dave Laing (batterie). Lion d'Or, Vendredi, 6 février, 20h -1676 Ontario E.


L’Orchestre national de jazz à L'Astral, jeudi le 5 février à 20 h, Soirée Afro Cubaine, artiste invité Joel Miller, chef d'orchestre Christine Jensen.

onj_5fev.jpgPour son premier concert de l’année, l’Orchestre national de jazz reçoit le le saxophoniste Joel Miller, détenteur du Juno 2013 dans la catégorie enregistrement de jazz contemporain. Le programme de la soirée comprend plusieurs de ses oeuvres ainsi que quelques fleurons du répertoire du légendaire trompettiste Dizzy Gillespie, ce qui place la soirée sous une étoile latine. Le tout sera dirigé par Christine Jensen, dont le disque Habitat, récompensé aux Junos en 2014, met en évidence les talents de soliste de Miller.

Diplômé en performance jazz à McGill, Joel Miller est passé par les ateliers de Banff où il a étudié avec Chucho Valdes et Kenny Wheeler avant de remporter le Grand prix du Festival international de jazz de Montréal en 1997, presque dès la sortie de son premier album, Find a Way. Il collabore ensuite avec des esprits téméraires tels Geoffrey Keezer, Ben Monder, Kurt Rosenwinkel, Gary Versace et Ingrid Jensen, ainsi qu’avec le percussionniste-compositeur Thom Gossage, son complice en jazz bruitiste sur l’opus Sky Beneath My Feet. Récemment, son travail avec le bassiste Fraser Hollins a mené à l’enregistrement de Swim, à la trame parfois cinématographique, et de Honeycomb, qui explore les rythmes péruviens relevés lors d’un séjour à Lima en 2008.

L’Orchestre national de jazz à L'Astral - Soirée Afro Cubaine,  artiste invité Joel Miller - chef d'orchestre  Christine Jensen, musique de Dizzy Gillespie et Joel Miller - jeudi 5 février,  20h. 305 Sainte-Catherine O / 514-871-1881. (Ceci est le 1e concert d'une série de quatre de février à mai). Consulez notre page Facebook.


Ayiti cheri, c'est le 9e Festival International de Jazz de Port-au-Prince de Stanley Péan, d'ICI Musique (collaboration spéciale).

animation PAP Jazz 2015.gif« Ayiti cheri, pi bon peyi pase ou nan pwen! » chantonne Joël Widmaier, grand manitou du Festival International de Jazz de Port-au-Prince, assis par terre dans le stationnement de la Fokal, sorte de Maison de la culture du centre-ville de la capitale haïtienne. L’ironie est perceptible dans sa voix, et dans ce sourire résigné qu’il esquisse malgré tout. Haïti chérie, il n’existe pas de meilleur pays que toi.

Pour l'heure, Widmaier n’a pas trop l’air de croire à ce refrain patriotique. Nous n’en sommes qu’au troisième jour de la neuvième édition et une panne de génératrice met en péril le programme de ce lundi soir. Tèt chaje. Pas question cependant de jeter la serviette : vite sur pieds, cellulaire à l’oreille, Widmaier cherche, trouve des solutions. De son côté, sa conjointe Milena Sandler, responsable de la logistique et des communications, s’active avec quelques bénévoles à déplier et aligner des chaises au pied de la scène que des ouvriers finissent de monter. Dans environ deux heures, trois artistes se produiront successivement ici : l’extraordinaire trompettiste chilien Sebastián Jordán, le guitariste haïtiano-new-yorkais Chardavoine (de retour chez lui après quarante-deux ans d’exil) et la chanteuse de jazz montréalaise Ranee Lee.

Je trouve admirable de voir le couple mettre l’épaule à la roue pour s’assurer de la bonne marche de ce festival qu’ils portent à bout de bras. Quand le tremblement de terre meurtrier a ravagé la ville en 2010, PAP Jazz (c'est ainsi que les initiés désignent la manifestation) venait de boucler sa quatrième édition mais les éternels fatalistes ne donnaient pas cher de son avenir, ni de celui de tout le pays, pour tout dire. C’était sans compter sur l’opiniâtreté de Widmaier, digne héritier d’une famille très engagée dans les médias et dans la diffusion de la musique en Haïti, et ex-batteur d’une formation-phare de la musique haïtienne, le défunt mais légendaire groupe Zèklè. Le Festival a non seulement survécu au séisme, mais il a prospéré, pour le plus grand bonheur des mélomanes et de ceux et celles qui espèrent voir Haïti se relever et continuer ses lents progrès sous le soleil ardentdes tropiques.

Pour la première fois cette année, le PAP Jazz a mis à l’honneur une nation invitée, en l’occurrence le Mexique, représenté par les musiciens de Troker, un groupe de Guadalajara qui mélange allègrement funk, rock, hip-hop, electronica et improvisations jazz à des échos de musique mariachi. Véritablement international, PAP Jazz s’avère aussi admirablement éclectique, ainsi qu’en témoigne la présence du groupe-culte de jazz fusion américain The Yellowjackets, présenté en ouverture officielle au Parc Historique de la Canne à Sucre le samedi 17 janvier dernier, en programme triple avec Troker et Chardavoine. Comme tout festival qui se respecte, PAP Jazz offre aux festivaliers des découvertes. Personnellement, je me réjouis d’y avoir vu et entendu pour la première fois autant le pianiste belge Igor Gehenot et le trompettiste trinidadien Étienne Charles (champion du jazz profondément caribéen) que des artistes de la scène locale comme le saxophoniste Ti Sax ou le bassiste Gérald Kébreau. Je me réjouis aussi d’avoir pu applaudir les interventions du merveilleux saxophoniste Jowee Omicil, soliste invité au spectacle de clôture du mythique orchestre de konpa, Tabou Combo, dimanche soir le 25 janvier, Place Saint-Pierre.

Parmi les faits saillants de l’événement, puisqu’il faut en citer, je retiens les concerts de Ranee Lee et de Chardavoine à la Fokal, celui de Laurent de Wilde à l’Institut Français avec sa finale spectaculaire mêlant le jazz contemporain à la musique carnavalesque de la troupe de rara Follow Jah. Et le set surprise d’Étienne Charles au Quartier Latin quelques heures après que la pluie ait interrompu son concert dans la cour de l’Hôtel Karibé. À cette occasion, on a même pu voir Joël Widmaier, transfiguré, régénéré même, s’installer aux percussions et se laisser gagner par la fièvre du moment.

Au fond, sur certains aspects, la chanson n’a pas tort : Ayiti cheri
-----------------------------------------------------------------
Impressions du 9e Festival International de Jazz de Port-au-Prince par Stanley Péan, d'ICI Musique (collaboration spéciale).
17 au 24 janvier, 2015 (photos de Josué Azor et Stanley Péan)
-----------------------------------------------------------------
Pour voir notre reportage du PAP Jazz 2014, cliquez ici


Le groupe de jazz contemporain Bozar est à la recherche d'un(e) saxophoniste ténor et soprano pour intégrer le groupe.

bozarLe groupe de jazz contemporain Bozar (sextet) recherche un(e) saxophoniste ténor et soprano expérimenté(e) et imaginatif(ve) pour s'intégrer dans un répertoire original et exploratoire d'improvisations interactives. Disponibilité requise pour une fréquence régulière de 2 répétitions par mois.

Informations : bozar.dhyssith.com / contact : bozar@dhyssith.com / Pierre Sainte-Marie (514) 647-0718


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Marianne Trudel - La vie commence ici

Pianiste aux idées et dynamo d’un jazz montréalais, Marianne Trudel célèbre sa nomination pour les Junos dans la catégorie jazz. Dans La vie commence ici où elle fait tandem avec la trompettiste Ingrid Jensen, tout est en place pour un grand disque qui juxtapose des couleurs.

Entre le versant moderniste et le courant jazz de chambre, nul besoin d’être un spécialiste de la note bleue pour s’y retrouver. Avec en plus Jonathan Stewart au saxophone, Morgan Moore à la basse et Robbie Kuster à la batterie, un ensemble soudé qui connait le métier et les échanges avec la trompettiste au son soyeux, nous y sommes. Bravo, Marianne.

Pour voir "Soon" cliquez ici


mariannetrudel.com


Christophe Rodriguez est également chroniqueur/blogueur jazz, classique et livres au Journal de Montréal


TVJAZZ  25 octobre 2013
En Trois Couleurs, Marie-Josée Simard François Bourassa Yves Léveillé - Bullet Train - Conservatoire de Mtl, 25 oct 2013


Chet Doxas et Jim Doxas, avec Lorne Lofsky et Kieran Overs, au Centre Segal, le dimanche 1e février.

animation Doxas Lofsky Overs.gifPrésenté dans le cadre de la série Power Jazz, dans une ambiance très intime, le Centre Segal nous réjouit avec les frères Doxas et leurs invités de renom.

Chet Doxas et Jim Doxas sont bien connus de la scène jazz montréalaise et québécoise ainsi qu'à l'internationale. Les deux jazzman ont collaboré avec Oliver Jones, John Abercrombie, Maria Schneider, Joe Lovano et bien autres.

Chet Doxas (saxophone) et Jim Doxas (batterie) unissent leurs talents pour une soirée jazz de haut calibre avec Lorne Lofsky, guitariste légendaire d'Oscar Peterson, considéré comme l'un  des plus grands guitaristes de sa génération. Le quartet est complété par Kieran Overs, un bassiste avec une solide réputation internationale en tant que leader de son propre groupe, il a également partagé la scène avec Dizzy Gillespie, Chet Baker, George Shearing, Mel Torme et plusieurs autres.

Une rencontre musicale particulièrement fascinante. Un concert avec quatre artistes jazz les plus réputés au pays. Ils nous interprèterons des pièces de leurs propres répertoires ainsi que des standards jazz avec prouesses et improvisations. Ce sera une soirée de jazz mémorable !

Chet Doxas, saxophone
Jim Doxas, batterie
Lorne Lofsky, guitare
Kieran Overs, basse

Présenté dans le cadre de la série Power Jazz. Le Centre Segal des arts de la scène - 5170, Ch. de la Côte-Ste-Catherine, Montréal. Billetterie : 514.739.7944 www.centresegal.org. Dimanche, le 1e février, 20h. Billets : 25 $ à 30 $
--------------------
Coco - coconette@gmail.com
Facebook / twitter
Animatrice de Coco Jazz à Radio LaSalle
www.coco-jazz.com/


Jeudi le 29 janvier, la chronique mensuelle de Claude Thibault à Quand le jazz est là avec Stanley Péan sur ICI Musique.

Quand le jazz est la - nov 2014 - 150X114.jpgJeudi, le 29 janvier on parle et écoute la musique de ces lancements et événements :

1) Lancement du disque posthume du compositeur Tony Mastrull "The Tony Mastrull Project", qui avait lieu à La Sala Rossa, lundi 12 janvier.

2) Les frêres Chet Doxas et Jim Doxas, avec Lorne Lofsky et Kieran Overs,au Centre Segal,  dimanche 1e février.

3) Notes On Montreal avec Mike Rud mettant en vedette Sienna Dahlen avec Chad Linsley, Adrian Vedady, Dave Laing + Mommies on the run, au Lion d'Or, vendredi le 6 février.

4) Jean-Pierre Lambert Big Band, au Lion d'Or, mardi le 17 février.

5) 3 concerts  "En Trois Couleurs" avec Marie-Josée Simard, François Bourassa et Yves Léveillé :

31 janvier au Cabaret Intime de la Salle Pauline-Julien de Ste-Geneviève (Boul Gouin Ouest) -  6 février à la Maison de la culture Francis-Brisson de Shawinigan - 7 février au Théâtre de la Ville de Longueuil.

Chaque dernier jeudi du mois, l'éditeur de sortiesJAZZnights.com, Claude Thibault, est l'invité de Stanley Péan à Quand le jazz est là sur ICI Musique. Il nous parle de l'actualité jazz du Québec en cours, des nouveautés et des primeurs. L'émission débute à 17h30 et sa chronique est dans la 2e heure, vers 18h30.


TVJAZZ  21 janvier 2014
Follow Jah - Festival International de Jazz de Port-au-Prince, le 21 jan 2014


TVJAZZ  3 juillet 2014
L'Orchestre national de Jazz de Montréal avec le Terence Blanchard Quintet - The Pawnbroker - FIJM, le 3 juillet 2014


TVJAZZ  29 janvier 2015
Notes On Montreal avec Mike Rud et Sienna Dahlen - Baby - Mai 2014


Facebook Twitter Youtube