Sortiesjazznights.com

English

Annoncez | Contact

TOUTE L'ACTUALITÉ JAZZ DU QuÉBEC DEPUIS 2003

JazzBulletin   -   jeudi 15 août 2019 au samedi 31 août 2019

Recevez gratuitement le JazzBulletin par courriel ou rss chaque jeudi!

Tous les événements jazz du QC dans les clubs, restos, concerts, bars, cafés et festivals !

RSS

Bulletin SJNPRO

Pour les musiciens
et professionnels
du jazz

Le blues et plus sont à l’honneur au Festi Jazz international de Rimouski avec Anomalie, O.G.B., le Jireh Gospel Choir, Emily Burgess, Spencer Mackenzie et Justin Saladino.

Emily Burgess 150x154.jpgDu jeudi 29 août au dimanche 1er septembre, la 34e édition du Festi Jazz international de Rimouski vous recevra avec plusieurs artistes de blues, electro-jazz, jazz, funk, rock et hip-hop à découvrir!

Le jeudi 29 août, le virtuose claviériste Anomalie qui tourne partout sur la planète avec sa musique électro-jazz lancera le bal de la Série Éclatée Québecor sur la Scène Énergique Hydro-Québec, suivi par le gagnant des Francouvertes - le groupe O.G.B. et ses beats entraînants mélangeant jazz, funk, rock et hip-hop.

Le vendredi 30 août, le chœur JIREH Gospel Choir fera lever le toit du chapiteau avec ses chansons endiablées et la deuxième partie sera assurée par la jeune chanteuse Emily Burgess (photo) à la voix chaude et rocailleuse, et son trio roots et blues, The Emburys.

Finalement, le samedi 31 août, les jeunes et très talentueux bluesmen Spencer Mackenzie et Justin Saladino, tous deux récipiendaires aux Maple Blues Awards, viendront « blues-er » la Scène Énergique Hydro-Québec.

Pour aussi peu que 20 $, il vous sera possible d’assister à ces six spectacles sur trois soirs présentés sur le site extérieur du Festi Jazz international de Rimouski sur la Scène Énergique Hydro-Québec!  Ce bracelet festif sera votre « ticket » pour la découverte de plusieurs artistes montréalais et canadiens talentueux, innovants et inspirants! Pour se procurer ce bracelet ou pour d'autres billets contactez la billetterie enligne de Spect’Art Rimouski ou faites le 418-724-0800.

Pour en savoir plus : festijazzrimouski.com


On discute avec le guitariste Mike Stern qui sera au Festi Jazz international de Rimouski le 31 août de ce qui l'alluma au jazz, Trip, le Mike Stern Band, ce qu'il écoute, un autre instrument qu'il aimerait jouer, un moment WOW, sa guitare, laver la vaisselle avec Miles Davis, Alain Caron et beaucoup plus...

Mike Stern with guitar.jpgSamedi le 31 août au Festi Jazz international de Rimouski, le guitariste Mike Stern présentera son dernier album Trip. Reconnu sur la planète jazz comme un des plus importants guitaristes de jazz fusion, Mike est de retour en grande forme suite à un accident qui lui fractura les bras et sa main droite. Pour son 2ième concert au Festi Jazz, Mike a repris le dessus et partagera sa flamboyante technique avec Danny Walsh au sax, Edmond Gilmore à la basse et Richie Morales a la batterie.

CT - C'est super de discuter avec toi Mike et j'ai très hâte de te voir au Festi Jazz...c'est quoi la première pièce de jazz que tu as entendu et qui t'a allumé au jazz ?

Mike Stern - Probablement If I Were A Bell (1956) de Miles Davis, ma mère avait ce disque qu'elle faisait jouer et c'était super. Ma mère faisait jouer beaucoup de jazz mais je me souviens de cette pièce. Un autre était Maiden Voyage (1963).

CT - Mike tu sera a Rimouski avec ton quartet pour nous contaminer avec la musique funk fusion post-miles de Trip, ton 17ième album, donc Trip dans le sens du déplacement ? du voyage musical ? où rien de ça ?

Mike Stern - Ça pourrait être tout ça mais pour moi c'est beaucoup plus spécifique. Je suis tombé (I tripped) il y trois ans sur le trottoir à NY et me suis fracturé les deux bras et la main droite. J'ai maintenant un dommage permanent dans ma main droite mais trois mois après l'accident j'avait recommencé à jouer. J'avais un concert avec Chick Corea et je voulais pas l'annuler, j'ai
donc trouvé un super médecin qui m'a opéré et qui a fait des transferts de tandons, utilisant d'autres tendons pour tenir mon pic. Et ensuite j'ai trouvé une autre façon de le tenir, car c'était pas assez, avec un peu de colle (wig glue), la colle que Donald Trump utilises tous les jours. Ça fait trois ans que je suis sur la route avec cette technique et tout baigne. Il faut pas lâcher. Évidemment il y a toujours un peu de malaise et de douleur et tout ça mais il faut faire avec et poursuivre. J'ai vraiment eu peur après l'accident et c'est toujours un défi...donc Trip dans le sens de s'enfarger...


CT - J'ai lu un commentaire d'un spectateur d'un de tes concerts qui disait que tu jouais plus vite qu'avant ton accident...

Mike Stern - Il rit...je sais pas mais je continue, et ça se passe bien, et je n'arrêtera pas quelque chose que j'aime comme ça. Et je pense que la musique c'est bon pour notre monde, et on en a besoin, et je suis content d'en faire partie.

CT - Parles-nous du Mike Stern Band...

Mike Stern - Ce band est vraiment super. Edmond Gilmore est un bassiste extraordinaire, et Richie Morales à la batterie qui a joué avec tellement de gens, les Brecker Brothers, et plusieurs autres, et Danny Walsh un saxophoniste incroyable, alors on va avoir beaucoup de plaisir. On viens tout juste de jouer au Blue Note de Tokyo. On se connait depuis des années, je joue avec Richie depuis toujours...la collaboration avec Danny Walsh remonte a un an, Richie viens d'Israel et maintenant il est ici à NY et joue beaucoup beaucoup. Je fait plein de trucs avec plein de gens mais comme c'est mes pièces et compositions, c'est le Mike Stern Band.

CT - Qu'est-ce que tu écoutes comme musique ?

Mike Stern - Surtout du bebop, mais plein d'autres trucs aussi. J'aime aussi le rock, Jimi Hendrix et toute cette musique, j'ai eu  la piqûre très jeune et j'ai toujour aimé. Des fois j'écoute aussi des compositeurs-interprêtes, de la pop que j'écoute à la radio et si j'aime, je monte le son. J'adore aussi le blues.

CT - Quel autre instrument de musique aimerais-tu jouer ?

Mike Stern - Le sax. J'adore Sonny Rollins et tous les autres bon saxophonistes. J'ai aussi travaillé avec Michael Brecker et Bob Berg, les meilleurs, et Joe Henderson, Jerry Bergonzi est un autre saxophoniste extra avec qui j'ai joué. J'adore les lignes mélodiques du sax que j'essaie de reproduire à la guitare, et ce son vocal, ce qui explique pourquoi j'ai tout ces amplis, pour ce
son.


CT - Tu as joué avec une foule d'excellent musiciens incluant Miles mais aussi Jaco Pastorius, les Brecker Brothers, etc. Tu pourrais partager un moment WOW que tu aurai eu avec nos lecteurs ?

Mike Stern - Il y en a tellement. Mais il y aussi de moment drôles. Comme avec Miles à sa maison de Malibu, il avait cuisiné un repas et m'avait dit de sa voix rauque < mets la vaisselle dans le lave-vaisselle >, ce que je fit avec du savon, comme d'habitude mais le lave-vaisselle était défectueux et coulait et il y avait plein de bulles partout alors j'ai demandé à Miles quoi faire et toujours avec cette voix rauque et enroué m'a dit < Fat Time...(il m'appellait Fat Time à l'époque)...parles-moi d'un accord ou d'une gamme mais un lave-vaisselle ? < On a tout laissé et on est parti.

CT - Tu as combien de guitares et quelle joue-tu maintenant ?

Mike Stern - J'en ai quelques unes mais celle que je joue maintenant c'est ma Yamaha Signature Model, le modèle Mike Stern. C'était vraiment cool de la part de Yamaha de créer cette guitare et j'ai embarqué sans hésiter. Ils ont fait du bon boulot, alors c'est sur cette guitare que je joue. Je ne connaissais pas la qualité de leurs instruments et un ami qui réparait les basses de Jaco les aimait beaucoup. Aussitôt que je l'ai jouée j'ai vu la qualité et j'ai aimé.

CT - Comment t'a influencé de jouer avec Miles Davis ?

Mike Stern - De jouer avec du coeur, de le sentir et de le transmettre au public. Mes musiciens préférés font ça peu importe le style. C'est ce que je tentes de faire.

CT - Parlons de ta connection avec le bassiste Alain Caron, tu sais qu'il viens de Rimouski ?

Mike Stern - Oui je le sais. Il est vraiment extra et ça fait trop longtemps qu'on a pas joué ensemble.

CT - Qu'est-ce que tu aimes le plus avec la musique ?

Mike Stern - Jouer avec le coeur et les trippes.

CT - Qu'est-ce que tu aimes le moins avec la musique ?

Mike Stern - La musique n'a jamais fait de mal à personne. L'apprentissage de la musique n'est pas toujours facile alors je pratique sans relâche pour apprendre une pièce difficile. J'ai appris ça de mes meilleurs profs de musique, il faut pas lâcher et tout deviendra clair éventuellement.

CT - Tu pratiques donc beaucoup ?

Mike Stern - J'adore jouer, ça me permets de me retirer du monde et de tout ces problèmes. La musique c'est une bonne chose et tout le monde devrait jouer un instrument et avoir cette passion. Même si je gagnais pas ma vie avec la musique, j'en jouerait quand même.

CT - Tu joues toujours au 55 Bar de NY les lundis et mercredis ?

Mike Stern - Oui mais j'ai été tellement sur la route, un peu trop même, alors j'ai hâte d'enseigner d'avantage l'an prochain et de faire un peu moins de route. J'ai le goût de ralentir un peu et je vais jouer au 55 Bar aussi longtemps que c'est ouvert, quelle chance j'ai quand même.

CT - Quelques mots en terminant pour nos lecteurs au sujet du 31 août ?

Mike Stern - On va jouer nos pièces qu'on va étirer un peu, tout les musiciens auront l'occasion de jouer et ça, j'aime ça. Encore une fois ces gars-là sont tellement bons et quand on joue live on peut étirer une pièce 15 minutes ce qui est vraiment très stimulant, alors j'espère que les gens viendront nous voir, c'est la 2ième fois que je joue au Festi Jazz et la dernière
fois on a eu beaucoup de plaisir...
-----------------------------------------------------------
Entrevue : Claude Thibault
-----------------------------------------------------------
Mike Stern, guitare et compositions, Danny Walsh (sax),  Edmond Gilmore (basse) et Richie Morales (batterie).

Festi Jazz international de Rimouski
Samedi le 31 août 19 h 30 / Cabaret Espace Scène de la salle Desjardins-Telus


L’équipe de L’OFF JAZZ vous convie au dévoilement de la programmation de sa 20e édition, le 4 septembre au Lionceau du Lion d'Or.

L'OFF Jazz 150x222.jpgL’OFF JAZZ met à l’honneur des artistes chevronnés et des jeunes créateurs qui façonnent la dynamique scène jazz d’ici et favorise les rencontres avec des invités nationaux et internationaux.

Créé en 2000 par des musiciens passionnés et présenté désormais chaque automne, le festival propose une programmation qui allie qualité musicale, créativité et expression libre. Il est devenu le rendez-vous des projets originaux et des collaborations inattendues.

Prestations musicales et exposition de photos rétrospective célébrant le 20e anniversaire!

Le mercredi 4 septembre 2019 à 17h
Où : Le Lionceau (adjacent au Cabaret du Lion d’or)
Entrée par le restaurant Au Petit Extra
1690, rue Ontario est, Montréal (Québec) H2L 1S7

20e édition de L’OFF JAZZ
Du 3 au 12 octobre 2019

Programmation en ligne dès le 4 septembre : L’OFF JAZZ


Découvrez le 19ième Prince Edward County Jazz Festival, jusqu'a samedi le 18 août, a seulement 4 heures de Montréal.

pec2017_150x143.jpgLe Prince Edward County Jazz Festival, a ne pas confondre avec l'Île du Prince Edward, de l'autre côté de Kington, On et a quelques heures de Montréal sur la 401.

Quelques-uns des points culminants du 19ième PEC Jazz Festival : Colleen Allen, Jane Bunnette & Maqueque, Jodi Proznick, Robi Botos, Mike Murley & The Brian Barlow Big Band...

Pour en savoir plus, Prince Edward County Jazz Festival


CDJAZZ par Christophe Rodriguez

Simon Legault Trio - Liminal Spaces

Ah, je connais certains amoureux de la guitare qui vont courir de ce pas chez leur disquaire ou le télécharger. Jeune musicien talentueux, le guitariste Simon Legault cultive avec ses complices le contrebassiste Adrian Vedady et le batteur Michel Lambert, l’art du trio. Comme il l’explique si bien, ce projet a pris sa naissance lors de multiples rencontres avec ses collègues, puis est née la chimie qui a donné naissance à Liminal Spaces. Pour donner du poids à cette nouveauté, les standards furent mis de côté au profit de treize plages aussi personnelles les unes que les autres, qui évoquent à notre humble avis, le travail d’un guitariste et compositeur des plus contentieux. Ce disque aérien empreint de poésie, sans toutefois tomber dans la « bouillie new age »,  s’apparente beaucoup à ce que fit Pat Metheny à une époque.

Il faut du temps et un certain état d’esprit pour se couler dans les douces ambiances de Liminal Spaces puis A Moment Ago. Pour le swing, nous retiendrons Solus I et Into the Unknow qui met en vedette le trio. Pendant que la guitare me chatouillait les oreilles, j’ai eu une douce pensée pour le regretté Jacques Languirand et son émission Par Quatre Chemins. Liminal Spaces aurait fait la joie du maitre des espaces infinis, qui fut aussi un passionné de jazz. En conclusion, Simon Legault expose avec sagesse et creuse les thèmes avec intelligence et sincérité. Du très beau travail pour qui aime la guitare et l’art du trio. Entre l’art vibrant et la chaleur communicative des musiciens, le travail de recherche est exemplaire.

Liminal Spaces / A Moment Ago / Inflexion / Solus I / Reenvision / Inevitable Certainty / Solus II / Adrift Solus / Interwoven / Prestidigitize / Solus III / Into the Unknown / Solus IV

Simon Legault Trio - Liminal Spaces

Simon Legault, guitare et compositions
Adrian Vedady, contrebasse
Michel Lambert, batterie

simonlegault.com


Christophe Rodriguez (rod.chris@hotmail.com)


TVJAZZ  1 septembre 2018
Cécile Doo-Kingué - Anybody Listening - Festi Jazz International de Rimouski 2018


Un Pixel de plus dans l’univers jazz avec Martin Roussel et Marie-Josée Cyr mercredi le 28 août au Festi Jazz international de Rimouski.

Martin Roussel MJ Cyr - Pixel 150x131.jpgLe pianiste Martin Roussel et la chanteuse Marie-Josée Cyr sortiront mercredi prochain un nouvel album en duo, Pixel, dans le cadre du Festi Jazz international de Rimouski. Une histoire de famille pour le pianiste et professeur Martin Roussel, qui a par ailleurs assuré la présidence du conseil d’administration du Festi Jazz de 2010 à 2015. C’est en terrain bien connu qu’il viendra présenter ce nouvel opus, fruit d’une collaboration de longue date avec MJ Cyr.

Le zoom sur les yeux d’une mouche qui orne la pochette ne laisse pas présager son contenu, une proposition personnelle qui invite au laisser aller et s’adresse « à l’âme et à l’équilibre intérieur ». Un piano calme et fluide, une voix chaude au lyrisme rappelant Annie Poulain, mais qui s’aventure dans des traitement insolites à la Georges Aperghis, où l’organe se mue en un instrument percussif dans des passages rapides doublés au piano, décrivant notamment le trajet d’une mouche. On notera également la participation du saxophoniste Alexandre Côté dans L’Éveil/Great gig in the sky, une magnifique complainte lyrique et poétique qui plane sur la pièce.

Martin Roussel et Marie-Josée Cyr n’en sont pas à leurs premières armes : déjà impliqués dans d’autres formations à Rimouski, en quartet ou quintet, ce sont des acteurs majeurs de la scène jazz rimouskoise, étant par ailleurs tous deux professeurs au Cégep et au Conservatoire de musique de Rimouski.

Alors si vous êtes à Rimouski mercredi prochain venez découvrir leur nouveau venu, Pixel, dans le cadre d’un festival qui s’annonce tout aussi palpitant que les années précédentes avec la participation de Mike Stern, Jacques Schwarz-Bart, Shpik, Dr. Paul Rossy, Christian McBride et plus...

Pour l'événement Facebook, c'est ici

Pour voir la diaporama de Pixel, c'est ici

https://martinrousseljazzquartet.com/


Martin Roussel et Marie-Josée Cyr lancent Pixel
Mercredi le 28 août 19h30
Festi Jazz international de Rimouski
--------------------
Benjamin Goron : benjamingoron@gmail.com
Facebook / twitter


TVJAZZ  7 octobre 2016
Jacques Schwarz-Bart et Voodoo Jazz - Kontradans - L'OFF Jazz, le 7 oct 2016


TVJAZZ  30 juin 2018
Mike Stern / Randy Brecker Band avec Dennis Chambers et Tom Kennedy - Out Of The Blue - au FIJM le 30 juin 2018


TVJAZZ  1 septembre 2018
Petros Klampanis et le Quatuor St Germain - Chroma - Festi Jazz International de Rimouski 2018


TVJAZZ  31 août 2018
Edmar Castaneda - For Jaco - au Festi Jazz International de Rimouski 2018


Facebook Twitter Youtube